Bourse Zurich: en modeste hausse, prudence en attendant les Etats-Unis

Zurich (awp) - La Bourse suisse évolue légèrement dans le vert mercredi en milieu de journée. Les investisseurs se tiennent sur la touche et ont les regards braqués vers les Etats-Unis où le président élu Donald Trump tiendra conférence de presse. La retenue actuelle est par ailleurs caractéristique avant le début de la saison des résultats.


Mardi, les indices de Wall Street ont terminé en ordre dispersé dans une sorte de "copier-coller" de la séance de lundi, note Mirabaud Securities. Le Dow Jones s'est replié alors que le Nasdaq a atteint un nouveau record historique. Les investisseurs ont semblé prudents avant le début de la saison des résultats des entreprises américaines, dont les grandes banques JPMorgan, Bank of America et Wells Fargo.


Donald Trump tiendra à 17h (heure suisse) sa première conférence de presse depuis son élection, le 8 novembre dernier. Cet événement se tiendra dans un contexte tendu en raison d'allégations sur l'existence de documents compromettants pour le républicain, qui seraient en possession des autorités russes.


Sur le plan macroéconomique, les économistes de Raiffeisen ont maintenu mercredi leurs prévisions de croissance pour la Suisse, mais averti que le choc provoqué il y a deux ans par l'abandon du taux plancher n'était pas encore surmonté.


A l'étranger, la production industrielle au Royaume-Uni a rebondi de 2,1% en novembre sur un mois. Les analystes interrogés par l'agence Bloomberg s'attendaient en moyenne à une progression de juste 1,0%. En octobre, la production industrielle avait reculé de 1,1% sur un mois, d'après une donnée révisée. On attendait encore la décision de politique monétaire de la banque centrale du Brésil et les stocks de brut américain.


A 11h50, le SMI gagnait 0,20% à 8465,98 points, le SLI 0,27% à 1336,76 points et le SPI 0,19% à 9216,67 points. Sur les trente valeurs vedettes, 23 avançaient, six reculaient et Schindler était inchangé.


En tête des gagnants, ABB (+2,5%) profitait d'un commentaire favorable de Merrill Lynch pour prendre la tête du classement. La banque américaine a attribué une recommandation d'achat au conglomérat industriel. Les analystes tablent sur une amélioration de la demande dans les domaines des matières premières et du pétrole et gaz, ainsi qu'en Chine et aux Etats-Unis. Le groupe a par ailleurs décroché un commande de 100 mio USD pour la modernisation d'une centrale électrique outre-Atlantique.


Nestlé progressait de 0,6% après une hausse de la recommandation à "buy" par UBS. Le groupe agroalimentaire est incorrectement puni pour le fait que son objectif de croissance ambitieux n'a pas été atteint, affirment les analystes de la banque aux trois clés.


Les bancaires Credit Suisse (+0,3%) et UBS (+0,7%) avaient effacé leurs pertes initiales.


Sika (+0,4%) était aussi repassé au vert, au lendemain de la publication d'un chiffre d'affaires record, mais moindre qu'escompté, pour l'exercice 2016. Le chimiste du bâtiment a annoncé en matinée la reprise de l'autrichien Bitbau Dörr, spécialisé dans les systèmes d'étanchéité.


Les poids lourds pharma pesaient sur l'indice. Credit Suisse a abaissé la recommandation pour Novartis (-0,3%) à "neutral" et a nettement réduit l'objectif de cours. Roche égarait 0,4%.


La troisième pharma rhénane Actelion (-1,3%) tenait la lanterne rouge du tableau SMI/SLI, au lendemain de nouvelles rumeurs sur un accord avec Johnson&Johnson qui ont fait grimper le cours de 1,6% mardi.


HSBC a relevé l'objectif de cours de la porteur Swatch (-0,6% à 328,20 CHF) à 330 CHF. L'établissement britannique attend pour le second semestre 2016 un chiffre d'affaires moins léger qu'au premier, mais prévient qu'il faudra encore du temps pour améliorer la rentabilité. Le concurrent Richemont (+0,1%) se maintenait à peine en zone bénéficiaire à la veille de la publication de chiffres trimestriels.


Galenica (-0,3%) a finalisé la reprise du grossiste en propharmacie Pharmapool pour 27,9 mio CHF.


Sur le marché élargi, la BC de Zurich a relevé la recommandation pour Mobimo (-0,7%) à "pondérer au marché". RBC a rétrogradé GAM (-4,6%) à "underperform". Evolva (-3,5%) faisait encore pire suite à une dégradation à "neutral" par Credit Suisse.


rp/jh


(AWP / 11.01.2017 12h45)
News les plus lues