Côté UE, "tout est prêt" pour l'activation du Brexit (porte-parole)

Bruxelles - "Tout est prêt côté UE" pour entamer les négociations après le déclenchement, annoncé pour le 29 mars par le Royaume-Uni, de la procédure de divorce d'avec l'Union, a affirmé lundi un porte-parole de la Commission européenne.

"Nous sommes prêts à entamer les négociations", a réagi ce porte-parole, Margaritis Schinas, alors que Downing Street venait d'annoncer que la Première ministre Theresa May avait choisi d'activer le 29 mars prochain l'article 50 du Traité de Lisbonne.

Les dirigeants européens ont toujours indiqué qu'ils agiraient avec célérité pour lancer les négociations avec Londres, prévues pour durer deux ans maximum, délai après lequel la séparation devient automatique si aucun accord n'est trouvé.

Le président du Conseil européen, Donald Tusk, a rappelé lundi sur Twitter qu'il présenterait "sous 48 heures" après le déclenchement de la procédure du Brexit les "orientations de négociation" aux 27 autres Etats membres de l'UE. Les 27 devront se réunir rapidement en sommet pour fixer le cap et les "lignes rouges" dans les pourparlers, probablement début mai.

Les pourparlers ne devraient véritablement débuter que six à huit semaines après le déclenchement du Brexit, une fois que la Commission aura donné son vert et que son négociateur, le Français Michel Barnier, aura reçu un mandat de la part des 27 autres pays de l'UE.

Mme May souhaite un Brexit "clair et net" impliquant la sortie du marché unique afin de pouvoir reprendre le contrôle de l'immigration.

Très sensibles politiquement, les négociations s'annoncent aussi ardues du point de vue légal au vu de l'étendue des dossiers qu'elles couvriront.


(©AFP / 20 mars 2017 13h32)
News les plus lues