Désarmement de l'ETA : la remise des armes ne peut "faire l'objet d'aucune négociation" (Paris)

Paris - Le ministre français de l'Intérieur Bruno Le Roux a affirmé samedi que "seule l'autorité judiciaire" était habilitée à se saisir des armes de l'organisation séparatiste basque ETA et que les modalités de leur remise ne pouvaient "faire l'objet d'aucune négociation".

"L'unique solution pour un désarmement dans le respect de la loi est de signaler la localisation de ces armes aux autorités", a affirmé le ministre dans un communiqué de presse.

L'ETA a l'intention de se désarmer d'ici au 8 avril et devrait transmettre la liste de toutes ses caches d'armes à la justice française. Selon une source proche des pourparlers contactée par l'AFP, il devrait bien s'agir d'une remise "unilatérale" et sans "conditions".

"Ces armes et explosifs constituent des éléments de preuve dans le cadre des enquêtes en cours" et "seule l'autorité judiciaire est habilitée à s'en saisir", a poursuivi M. Le Roux.

Si "l'ETA entend procéder à sa dissolution et se soumettre à la loi, il lui appartient de remettre toutes ses armes de part et d'autre de la frontière", a-t-il affirmé.

Cette organisation avait annoncé en octobre 2011 renoncer définitivement à la lutte armée.

Après plus de 40 ans de violences au nom de sa lutte pour l'indépendance du Pays basque et de la Navarre, elle avait commis son dernier attentat en 2010, faisant un mort, un policier, sur le sol français, portant le bilan des victimes attribuées à ces violences à 829 morts.

Mais l'ETA refusait depuis le désarmement unilatéral et la dissolution exigés par Madrid et Paris, demandant une négociation sur ses membres détenus.

L'essentiel de l'arsenal de cette organisation, considérée comme un groupe terroriste par l'Union européenne, se trouverait en territoire français, même s'il pourrait rester encore une cache "non contrôlée" en Espagne.

L'annonce du désarmement à venir a été faite vendredi par un militant écologiste en France, puis par le gouvernement basque. L'ETA n'a pas encore diffusé de communiqué à ce sujet.


(©AFP / 18 mars 2017 20h23)
News les plus lues