France: le commerce de détail en baisse record en septembre (indice PMI)

Paris (awp/afp) - Le commerce de détail en France a enregistré une baisse record de ses ventes en septembre, pâtissant de la baisse du pouvoir d'achat et de la conjoncture économique morose, selon l'enquête mensuelle du cabinet Markit.


L'indice PMI, qui mesure les variations mensuelles de ventes d'un panel de 300 commerçants de détail français, allant de la grande distribution au détaillant indépendant, est ainsi passé de 45,5 en août à 41,8 en septembre.


Il s'agit de la plus "forte baisse mensuelle depuis un an et demi", note le cabinet. Et sur une base annuelle, "l'activité enregistre son plus fort repli depuis le début de l'enquête", soit depuis janvier 2004, est-il ajouté.


Selon les entreprises interrogées, cette baisse record des ventes s'explique par la conjoncture économique morose, qui fait reculer aussi bien le pouvoir que les envies d'achats des Français, entrainant une baisse de fréquentation des magasins.


"La faiblesse persistante de l'économie française continue de peser fortement sur l'activité des détaillants qui, malgré de fréquentes remises de prix accordées à leurs clientèles, ne parviennent plus à stimuler les ventes", analyse Jack Kennedy, économiste du cabinet Markit.


Les détaillants français ont réalisé en septembre des ventes largement inférieures à leurs objectifs, l'écart étant "le plus marqué depuis 11 mois".


En outre, du fait de promotions fréquentes pour tenter de relancer l'activité, les marges brutes des commerçants se réduisent également fortement, le "taux de contraction atteignant un plus haut depuis 8 mois", signale Markit.


Malgré cela, les commerçants se déclarent optimistes quant à leurs perspectives d'activité en octobre.


Pour le reste de l'année, ils se montrent prudents, partagés entre l'attente des achats de Noël, qui va sans nul doute donner un coup d'accélérateur aux ventes, et les doutes inhérents à la conjoncture économique, marquée par un taux de chômage élevé et un manque de confiance des consommateurs.


En conséquence, les commerçants français réduisent fortement leurs achats, "la baisse enregistrée au cours du mois étant en outre la plus forte jamais observée depuis le début de l'enquête", relève Markit. Parallèlement, le prix des achats diminuent pour le 2e mois consécutif, devenant ainsi le "plus marqué depuis juin 2009", est-il ajouté.


Malgré cela, le volume des stocks augmente pour le 7e mois consécutif.


Dernière conséquence de cette activité atone: les commerçants français réduisent de nouveau leurs effectifs en septembre, le taux de suppression de postes atteignant son plus haut niveau depuis un an et demi.


afp/jh


(AWP / 06.10.2014 11h44)
    
NEWS LES PLUS LUES (60 MIN)

10:29 La Bulgarie change de candidate en...

10:19 Francfort se requinque (Dax: +1,31%)

10:16 Bourse Zurich: rebond sensible dans...

10:10 Londres gagne 0,77% en début de...

10:10 La meilleure offre pour vos travaux ?...

10:03 Turquie: environ 32.000 personnes...

10:01 [Emmi] 100 % en...

09:58 Postal Savings Bank of China timide...

09:52 Paris rebondit pour une séance...

09:51 GSK signe un accord avec Oncodesign...

09:49 Deutsche Bank vend sa filiale...