Les Bourses européennes sans direction avant le discours de Trump

PARIS (awp/afp) - Les Bourses européennes ont terminé mercredi sans direction, les unes en hausse, les autres en baisse, ayant clôturé au moment où le président américain élu Donald Trump tenait sa conférence de presse.


Les Bourses européennes sont sans tendance depuis plusieurs jours, car les investisseurs attendent d'avoir des éléments concrets et des lignes politiques claires de la part du futur président américain pour se positionner dans un sens ou dans un autre.


L'Eurostoxx 50 a progressé de 0,05%.


La Bourse de Paris a terminé tout juste dans le vert (+0,01%).


L'indice CAC 40 a gagné 0,48 point à 4.888,71 points, dans un volume d'échanges limité de 3,1 milliards d'euros. La veille, il avait fini stable (+0,01%).


Sur le front des valeurs, PSA a gagné (+3,38% à 17,27 euros).


Bouygues a progressé (+1,03% à 34,22 euros), après un contrat de plus de 1,7 milliard d'euros décroché par Bouygues Construction auprès d'EDF (-2,12% à 8,83 euros) pour la construction des bâtiments qui abriteront les deux réacteurs nucléaires de technologie EPR d'Hinkley Point au Royaume-Uni.


Sanofi a perdu 1,26% 77,32 euros.


Engie a lâché 2,98% à 11,58 euros.


SEB a souffert -6,34% à 118,85 euros) de l'abaissement de sa recommandation à "neutre" par Main First Bank AG, tout comme CGG (-4,83% à 11,42 euros), dont la recommandation a été abaissée à "vendre" par Portzamparc.


La Bourse de Londres a battu un nouveau record en terminant en hausse de 0,21%, à l'issue d'une séance marquée par une brève chute de la livre sterling.


A la clôture, l'indice FTSE-100 des principales valeurs a grimpé de 15,02 points pour terminer à 7.290,49 points. Il a établi ainsi un nouveau record de clôture pour la dixième séance consécutive et a allongé sa série de hausse à 12 séances de suite. Il a même atteint en cours de séance le niveau sans précédent de 7.328,51 points.


Sur le plan des valeurs, le secteur minier a encore été très bien orienté: Anglo American s'est élevé de 3,84% à 1.285 pence, Rio Tinto de 1,59% à 3.346 pence et BHP Billiton de 1,43% à 1.420 pence. Les spécialistes de l'or ont toutefois fait l'objet de prises de bénéfice, Fresnillo fondant de 3,56% à 1.381 pence et Randgold de 2,24% à 6.560 pence.


Les majors pétrolières ont gagné du terrain de leur côté, soutenues par le bonne tenue des cours de l'or noir: Royal Dutch Shell (action "B") a gagné 1,15% à 2.365,50 pence et BP 0,31% à 513,30 pence.


La Bourse de Francfort a terminé en hausse modérée.


A la clôture, l'indice vedette Dax a gagné 0,54%, à 11.646,17 points, et le MDax des valeurs moyennes a pris 0,72% à 22.364,10 points.


Sur le Dax, les meilleures performances ont été signées par les énergéticiens EON et RWE, qui ont respectivement enregistré des hausses de 4,85% à 7 euros et de 3,51% à 12,23 euros.


Sur la troisième marche du podium, Volkswagen a engrangé 3,39% à 151 euros.


A l'inverse, le titre Lufthansa a cédé 0,51% à 11,60 euros.


Tout en bas du tableau, Beiersdorf a perdu 0,88% à 80,28 euros et Fresenius Medical Care 1,10% à 76,10 euros.


La Bourse de Milan a terminé en petite hausse, l'indice FTSE Mib prenant 0,32% à 19.486 points.


Mediaset a réalisé la meilleure performance, engrangeant 5,87% à 4,362 euros.


Suivaient Banca Mediolanum (+4,06% à 7,44 euros) et Moncler (+3,24% à 17,19 euros).


Plusieurs banques ont connu une séance difficile, à l'image de BPER (-2,42% à 5,035 euros), Banco BPM (-2,23% à 2,722 euros) et UniCredit (-2,01% à 2,626 euros).


La Bourse de Bruxelles a terminé en baisse(-0,34%), l'indice Bel-20 des principales valeurs finissant à 3.619,49 points.


Parmi les neuf valeurs dans le vert, le groupe de technologies Galapagos a enregistré la meilleure performance: +1,57% à 65,85 euros.


Engie, dont l'Etat français a cédé une partie du capital, a perdu 2,98% à 11,58 euros.


L'indice AEX des principales valeurs de la Bourse d'Amsterdam a clôturé en hausse de 0,38% à 486,58 points.


Le groupe d'édition professionnelle Wolters Kluwers a gagné 2,57% à 35,54 euros tandis que l'opérateur de télécoms KPN a perdu 1,85% à 2,81 euros.


La Bourse de Madrid a clôturé en baisse de 0,46% à 9.408,60 points, tirée vers le bas par les valeurs bancaires.


La première banque du pays Banco Santander a perdu 0,86% à 5,07 euros, BBVA 3,27% à 6,15 euros et Banco Popular, 7e capitalisation boursière de l'indice, 4,42% à 0,93 euros.


L'aciériste Acerinox a enregistré l'une des plus fortes hausses (+3,24% à 13,24 euros), avec le spécialiste du BPT ACS (+1,75% à 30,61 euros) et le pétrolier Repsol (+1,31% à 13,90 euros).


Le groupe de distribution Dia a perdu 1,24% à 4,63 euros. Telefonica a reculé de 0,54% à 9,14 euros.


La Bourse suisse a fini légèrement dans le rouge, clôturant à 8.427,15 points, en repli de 0,26%.


En tête des gagnants ABB a avancé de 2,22% à 22,61 CHF.


Nestlé est resté inchangé à 74,30 CHF.


Les bancaires Credit Suisse (+0,88% à 16,03 CHF) et UBS (-0,18% à 16,75 CHF) ont été irrégulières.


Les poids lourds pharmaceutiques ont pesé sur l'indice. Credit Suisse a abaissé la recommandation pour Novartis (-1,26% à 74,45 CHF) à "neutral" et a nettement réduit l'objectif de cours. Roche a reculé de -1,07%.


La Bourse de Lisbonne a clôturé en baisse de 0,61% à 4.589,92 points, plombée par la chute de la banque BCP.


Poids lourd de l'indice PSI 20, le titre de la BCP s'est effondré de 8,42% à 0,84 euro, après avoir déjà chuté de 11,34% la veille, à la suite de l'annonce lundi d'une augmentation de capital de 1,33 milliard d'euros.


Parmi les perdants figuraient également le groupe de télécommunications NOS (-1,83% à 5,32 euros) et la filiale d'EDP pour les énergies renouvelables EDP Renovaveis (-1,38% à 5,73 euros).


À l'inverse, le groupe de BTP Mota Engil a progressé de 3,46% à 1,68 euro.


bur-az/eb


(AWP / 11.01.2017 18h17)
News les plus lues