Maroc: insuffisance des stocks stratégiques de produits pétroliers

Rabat - Les stocks stratégiques de sécurité pour les produits pétroliers sont largement insuffisants au Maroc, indique un rapport officiel.

"Pour le gasoil, les stocks disponibles à fin 2015 ne permettaient de couvrir, en moyenne, que 24,1 jours de consommation" du pays, pointe un rapport de la Cour des comptes publié mardi.

"Pour le butane, pour la même année, ces stocks ne couvraient que 27,5 jours de consommation. Quant au supercarburant, les stocks disponibles ne couvraient que 34,8 jours", selon ce rapport.

"Les stocks de fioul présentent la situation la plus critique avec des niveaux ne dépassant pas 5 jours de couverture", s'alarme la Cour des comptes, alors que "ce produit est utilisé essentiellement dans la production de l'énergie électrique et dans certaines industries".

Les stocks de carburant pour avions ont varié entre 19 et 10 jours pour certains mois en 2015, ce qui constitue également "des niveaux critiques".

De façon générale, "les stocks de sécurité des produits pétroliers sont marqués par une insuffisance structurelle par rapport au niveau prévu (...) de 60 jours", observe la Cour des comptes, avec des capacités de stockage actuellement trop limitées.

"Il est urgent de rechercher d'autres alternatives (...) pour pallier cette problématique de stockage", conclut le rapport.

La gestion des stocks des produits alimentaires - blé tendre, céréales, sucre- est moins problématique, avec des stocks "permettant l'approvisionnement normal du marché national".

Le suivi des stocks de médicaments est quant à lui plus difficile à quantifier du fait d'une réglementations peu adaptée, toujours selon la Cour des comptes.


(©AFP / 11 janvier 2017 19h20)
News les plus lues