Nucléaire: arrêt de la centrale slovéno-croate de Krsko suite à un incident

Ljubljana - La centrale nucléaire slovéno-croate de Krsko, en Slovénie, s'est mise automatiquement à l'arrêt en raison d'un problème affectant son système d'approvisionnement en eau, a annoncé jeudi l'établissement, qui a écarté tout danger pour l'environnement.

"La procédure d'arrêt s'est enclenchée en raison d'anomalies sur une vanne régulant le système d'approvisionnement en eau", a indiqué la centrale dans un communiqué.

Cet incident intervient trois mois après un arrêt programmé pour maintenance.

Construit à l'époque yougoslave et entré en service en 1983, le réacteur de type Westinghouse de Krsko, d'une puissance de 700 megawatts, est située en Slovénie, près de la frontière croate, et est co-administré par les deux pays à la suite de l'éclatement de l'ex-Yougoslavie.

Ljubljana et Zagreb avaient prolongé en 2015 de 20 ans la durée d'exploitation de l'unité, qui devait initialement s'achever en 2023.

En 2008, la découverte d'une fuite de liquide de refroidissement avait provoqué le déclenchement d'un plan d'alerte européen, une première depuis la catastrophe de Tchernobyl en 1986.

Plusieurs ONG, dont Greenpeace, demandent l'arrêt de cette installation, située à 25 km de Zagreb, en raison de son âge et de risques sismiques dans la région.

La centrale produit environ 20% de l'électricité consommée en Slovénie et 15% de celle utilisée en Croatie.


(©AFP / 16 février 2017 12h31)
News les plus lues