PLR et UDC progressent à 18 mois des élections fédérales


Le PLR et l'UDC sont les gagnants du "Baromètre politique" du "Matin Dimanche" et de la "SonntagsZeitung". Par rapport au dernier sondage publié en septembre, les Libéraux-Radicaux ont progressé de 1,1% à 15,2% des intentions de vote, à 18 mois des prochaines élections fédérales.

Ils dépassent ainsi légèrement leur score aux élections fédérales de 2011 (15,1%). L'UDC de son côté a grappillé 0,7% pour atteindre 25%. Elle reste toutefois en deçà de son résultat de 2011 (26,6%).

Les autres partis représentés au Conseil fédéral ont perdu du terrain: le PDC recule de 0,9% à 12,2%, le PS perd 0,2% à 19,4%, soit 0,7% au-dessus de son résultat de 2011. Les Verts et le PBD reculent à peine (0,1%) pour atteindre 7,4% et 6,9%. Les Vert'libéraux restent stables à 6,6%.

Objectifs ambitieux du PLR

Ce sondage peut venir conforter le président du PLR Philipp Müller qui a fixé comme objectif à son parti de dépasser le PS et de devenir la deuxième formation de Suisse. Il admet que cela constitue un gros défi. "Avec mon équipe, je veux rendre l'impossible possible", explique-t-il toutefois dans une interview au "Sonntagsblick".

Le parti socialiste apparaÎt toutefois actuellement affaibli aux yeux de Philipp Müller. Ce dernier accuse le président du PS, Christian Levrat, d'être coresponsable de la défaite de la votation sur l'initiative anti-immigration le 9 février, car les syndicats n'ont pas pleinement soutenu la libre circulation des personnes.

Philipp Müller n'entend de toute façon pas revenir sur les deux sièges du PLR au Conseil fédéral. "Si nous devenons la deuxième force du pays, nous avons un droit incontestable à deux sièges au Conseil fédéral", dit-il. Mais même si le PLR reste à la troisième place, la formule magique doit continuer à s'appliquer comme aujourd'hui.

Ueli Maurer lanterne rouge

Pour ce sondage, 1000 personnes ont été interrogées entre le 17 et le 26 mars. Les sondés pouvaient aussi s'exprimer sur certains politiciens. Parmi les conseillers fédéraux, Doris Leuthard a la cote: 79% des personnes interrogées souhaitent qu'elle continue de jouer un rôle important.

La ministre des transports devance Alain Berset (73%) et l'actuel président de la Confédération Didier Burkhalter (71%). En queue de classement, Ueli Maurer n'obtient que 50% des faveurs.



(ats / 30.03.2014 14h26)
    

Vidéos qui devraient vous intéresser
NEWS LES PLUS LUES (60 MIN)

18:06 Un cambrioleur piégé par...

17:42 Crash d'avion au Mali: drapeaux...

17:04 Gaza: appel international à...

17:01 Ukraine: un couple australien sur le...

17:00 Dernières prévisions...

16:20 Plus de 1.000 morts à Gaza au...

15:49 Zurich: manifestation pour les...

15:40 Libye: un risque réel a...

15:38 Les Etats-Unis évacuent leur...

15:36 Découverte de la seconde...

15:28 Crash d'avion au Mali: la...

15:18 Crash d'avion au Mali: la...

15:08 Syrie: les jihadistes s'emparent...

15:04 Les Etats-Unis évacuent leur...

14:57 Les Etats-Unis évacuent leur...

14:30 France: le Conseil d'Etat...

14:08 Ukraine: une roquette antichar...

14:00 Dernières prévisions...

13:38 Sanctions de l'UE contre les...

Sa
Di
Lu
Ma
16 / 23°C
15 / 24°C
16 / 20°C
15 / 18°C