Pétrole: la Russie respectera d'ici "fin avril" l'accord avec l'Opep (ministre)

Moscou - La Russie prévoit d'atteindre d'ici fin avril l'objectif de réduction de sa production de pétrole fixé en accord avec les grands pays exportateurs d'or noir, a indiqué jeudi le ministre de l'Energie Alexandre Novak.

"Nous pouvons arriver à (une baisse) de 300.000 barils de pétrole par jour (b/j) à une vitesse accélérée d'ici fin avril. Cela nous permettra en mai et juin de produire exactement 300.000 b/j de moins qu'en octobre", a déclaré M. Novak dans un entretien à l'agence Interfax.

En décembre, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'est mise d'accord avec onze pays producteurs non membres du cartel, dont la Russie, pour baisser leur offre au premier semestre afin de faire remonter les prix.

La Russie, dont l'économie a payé un lourd tribut à l'effondrement des cours, doit diminuer à elle seule sa production de 300.000 b/j par rapport à son niveau record de fin 2016 (plus de 11 millions de barils par jour).

La baisse de production est actuellement "de plus de 100.000 b/j" en février et devrait s'élever au moins à 150.000 b/j en mars, soit plus que prévu initialement, selon Alexandre Novak.

"Nous ne pouvons pas arriver immédiatement à une diminution de 300.000 b/j en raison des spécificités technologiques de la production en Russie", a expliqué le ministre. En particulier, le froid extrême de l'hiver conduit à une augmentation de la consommation de gaz et donc à une hausse de la production de condensats contenus dans le gaz, décomptés dans l'offre de pétrole.

Lundi, le ministre koweïtien du Pétrole Essam al-Marzouk, qui préside le comité de surveillance de l'accord, a estimé que l'Opep respectait à 92% son objectif de baisse de l'offre et les autres pays à plus de 50%.

Selon M. Novak, la remontée du baril consécutive à l'accord (à plus de 55 dollars à Londres), en dépit de la baisse des volumes produits, pourrait représenter un gain de 700 milliards de roubles (11,5 milliards d'euros au taux actuel) pour les sociétés russes en 2017 et de 1.500 milliards de roubles (24,6 milliards d'euros) pour le budget.



(©AFP / 16 février 2017 10h51)
News les plus lues