Résumé des principales informations économiques de mercredi 11 janvier

Berne (awp/ats) - Principales informations économiques de la journée, résumées par l'ats:

CONJONCTURE: Deux ans après le choc du franc fort, Raiffeisen estime que l'économie helvétique ne doit pas encore baisser la garde. Le numéro trois bancaire du pays prévoit une croissance du produit intérieur brut (PIB) de 1,3% en 2017, après 1,4% estimé pour l'année écoulée. L'inflation devrait se "normaliser", mais à un faible niveau. A l'inverse des autres prévisionnistes, ceux de Raiffeisen jugent que l'impact de l'abandon du taux plancher franc/euro en janvier 2015 n'est pas entièrement surmonté. Pour Martin Neff, économiste en chef du groupe bancaire, le nouvel exercice se profile donc comme une année de "vérité", a-t-il souligné devant les médias à Zurich.

VOYAGES: Les trois grands voyagistes suisses, à savoir Kuoni Suisse, Hotelplan et Tui Suisse ont réduit la voilure en 2016. Ils ont non seulement diminué leur personnel mais également le nombre de leurs succursales. Fin 2015, les trois grands voyagistes exploitaient encore 276 filiales en Suisse. Un an plus tard, leur nombre est passé à 266. Kuoni a fermé quatre agences, Hotelplan trois, tout comme TUI Suisse, comme l'indique le portail d'informations Travelnews.

TOURISME: Le tourisme mondial est peu impacté par les récentes attaques terroristes. Le nombre de voyageurs internationaux va à nouveau augmenter de plus de 4% en 2017, selon l'ONU. En 2016, "les indicateurs montrent que nous avons passé la barre de 1,2 milliard" de voyageurs internationaux, a dit dans un entretien à l'ats à Genève le secrétaire général de l'Organisation mondiale du tourisme (OMT) Taleb Rifai. Il doit présenter ces chiffres la semaine prochaine à Madrid, siège de cette institution de l'ONU.

SPÉCIALITÉS CHIMIQUES: Le groupe zougois de spécialités chimiques Sika s'empare de la société autrichienne Bitbau Dörr, spécialisée dans les systèmes d'étanchéité. L'entreprise reprise compte 85 collaborateurs et réalise un chiffre d'affaires de 50 millions de francs. Cette opération permet aux deux entreprises de se développer au niveau des canaux de vente et du portefeuille des clients, a indiqué Sika dans un communiqué. L'acquisition vient renforcer le portefeuille de produits du groupe zougois.

HORLOGERIE: Pouls de l'année horlogère, le SIHH s'ouvre lundi à Genève pour tenter de lancer la "transition" d'un secteur chahuté depuis un an et demi. Un 27e Salon international de la haute horlogerie marqué par un retour, de nouveaux acteurs et, première, l'ouverture au public. "On a connu des années plus prometteuses" pour la branche, a indiqué à l'ats la présidente de la Fondation de la Haute Horlogerie (FHH) qui organise le salon, Fabienne Lupo. En 2016, malgré les incertitudes liées à une année de franc fort, le salon s'était achevé sur une touche rassurante.

PHARMACIE: Le groupe bernois Galenica a bouclé l'acquisition de la société st-galloise en propharmacie Pharmapool, via son grossiste Galexis. La transaction, d'un montant de 27,9 millions de francs, a été exécutée début janvier. A l'expiration du délai d'acceptation, le 31 août 2016, 100% des actionnaires de Pharmapool ont accepté l'offre de rachat, a indiqué Galenica. Fin décembre, la Commission de la concurrence (COMCO) a autorisé l'acquisition sans condition, ni exigence supplémentaire.

AUTOMOBILE: Les ventes de camping-cars et de camions en Suisse ont augmenté l'an dernier. Les immatriculations de camionnettes ont en revanche fléchi. La tendance est clairement à la maison de vacances mobile, souligne dans un communiqué l'association faîtière des importateurs d'automobiles auto-suisse. Les immatriculations de camping-cars ont bondi de 16,3% en 2016 à 3547 unités.

COMMERCE DE DÉTAIL: Changement à la tête de Manor. Après dix ans passés à la tête des grands magasins, Bertrand Jungo remet son mandat de directeur général. Pour lui succéder, le groupe bâlois a désigné le Français Stéphane Maquaire. "Bertrand Jungo nous a annoncé il y a quelque temps déjà son désir de se tourner vers de nouveaux horizons professionnels" explique dans un communiqué diffusé Didier Maus, président du groupe genevois Maus Frères, lequel contrôle Manor. Regrettant ce départ, M. Maus exprime sa reconnaissance pour la contribution de M. Jungo au développement de Manor.

ENERGIE: ABB a décroché une grosse commande aux Etats-Unis. Le géant zurichois de l'électrotechnique fournira au Département de l'eau et de l'électricité de Los Angeles des équipements pour plus de 100 millions de francs dans le cadre des travaux de modernisation de la station de conversion de courant à haute tension de Sylmar. Construite en 1970, la centrale de conversion de Sylmar, située au nord de Los Angeles, constitue un élément central du réseau électrique reliant la région du Nord-Ouest du Pacifique au sud de la Californie. Ce dernier permet de fournir l'électricité jusqu'à 3 millions de ménages.

MARCHÉS BOURSIERS: La Banque cantonale de Zurich (BCZ) estime le marché propice pour les entrées en Bourse (IPO) en 2017. "Selon nous, il y a toujours des opportunités pour des IPO en Suisse", a écrit l'établissement cantonal dans sa dernière IPO-Newsletter, qui paraît tous les trimestres. "Pour la nouvelle année, nous nous attendons à une recrudescence des activités IPO sur SIX Swiss Exchange", commente Andreas Neumann, responsable Equity Capital Markets auprès de la BCZ. Il cite notamment deux transactions d'envergure avec les scissions de l'unité helvétique de Credit Suisse et de Galenica Santé.

PHARMA: Le groupe bâlois pharmaceutique Roche a fait l'acquisition de l'entreprise américaine ForSight VISION4. Cette biotech en mains privées est spécialisée dans le traitement des décollements de la rétine. Le montant de la transaction n'est pas révélé. Au termes de l'accord, Roche va effectuer un paiement anticipé et d'autres paiements selon le développement et le franchissement d'étapes commerciales, a indiqué ForSight, mardi soir dans un communiqué.

RESTAURATION DE BORD: Après sa reprise par le groupe chinois HNA, le spécialiste zurichois des plateau-repas Gategroup a été libéré de certaines obligations liées au maintien de la cotation. SIX Regulation a accordé diverses dérogations limitées dans le temps, dérogations qui entrent en vigueur immédiatement. Gategroup est notamment libéré du devoir de publication du rapport annuel 2016, de la publication de communiqués ad hoc, de la publication des transactions du management et de la tenue d'un agenda d'entreprise, selon un communiqué diffusé mardi soir. La seule exception est l'obligation de communiquer la date de la décotation de l'action Gategroup, dès que celle-ci sera connue.

SIM INFORMATIQUE: Souvent prises rapidement, les bonnes résolutions sont également tout aussi promptement oubliées. Fidel compagnon du quotidien, le smartphone ne manquera pas non plus de rappeler les engagements. Les conseils les plus simples se révélant toujours les meilleurs, il convient en premier lieu de se soucier de l'agenda du smartphone, une app parfois délaissée.

AÉRONAUTIQUE: Boeing a annoncé mardi soir un plan de licenciement économique visant les ingénieurs dans le cadre de son programme de réduction des coûts lié au ralentissement des ventes d'avions. L'avionneur américain ne précise pas le nombre prévu de suppressions de postes. Des dizaines d'autres catégories d'emplois, cette fois sur la base du volontariat, sont également concernés par ce plan social, selon une note interne que Reuters a pu consulter. Les emplois en question sont localisés dans l'Etat de Washington, dans le sud de la Californie et en Caroline du Sud.

AÉRONAUTIQUE: Airbus a annoncé avoir livré 688 avions en 2016, soit 18 de plus que ses objectifs, relevés en novembre de 650 à 670. Le groupe a engrangé 731 commandes nettes, soit plus que Boeing. L'avionneur européen a mis les bouchées doubles en décembre pour livrer un nombre record de 111 avions alors qu'à fin novembre, il n'en n'avait remis que 577 à ses clients et a enregistré 63 commandes de plus que son rival américain, a annoncé le constructeur lors de la présentation de son bilan commercial.

ZONE EURO: La reprise économique devrait se poursuivre à un rythme "modéré" au premier semestre 2017 dans les pays de la zone euro, sur fond de "croissance robuste" de la consommation privée. Selon l'Insee (France), l'Ifo (Allemagne) et l'Istat (Italie), le produit intérieur brut (PIB) au sein du bloc monétaire devrait croître de 0,4% au premier trimestre comme au deuxième trimestre 2017, soit un rythme équivalent à celui attendu pour le quatrième trimestre 2016.

ats/rp

(AWP / 11.01.2017 17h25)
News les plus lues