TransCanada renoue avec les bénéfices

Montréal - L'opérateur d'oléoducs TransCanada a annoncé jeudi un bénéfice net de 124 millions de dollars canadiens (89 millions d'euros) pour son exercice 2016, après avoir subi une perte de 1,2 milliard en 2015 liée à l'annulation du projet d'oléoduc transfrontalier Keystone XL.

Hors exceptionnels et ramené à une action, le bénéfice 2016 est ressorti à 2,78 dollars, soit 3 cents de mieux que la prévision moyenne des analystes.

En 2015, les résultats du deuxième opérateur d'oléoducs du Canada avaient été plombés par une charge de dépréciation d'actifs de 2,9 milliards de dollars après le rejet par le président Barack Obama du projet d'oléoduc Keystone XL, devant acheminer le pétrole des sables bitumineux canadiens aux raffineries du golfe du Mexique.

Après la levée d'un premier obstacle par le président Donald Trump, TransCanada a formellement demandé fin janvier au gouvernement américain d'autoriser la construction de l'oléoduc Keystone XL.

Les résultats de 2016 comprenaient pour environ 1 milliard d'éléments exceptionnels, dont une moins value de 863 millions de dollars essuyée après la vente d'activités de production d'énergie dans le nord-est des Etats-Unis.

Le redressement des résultats en 2016 découle d'une augmentation du bénéfice après l'acquisition en juillet aux Etats-Unis du groupe Columbia Pipeline pour 13 milliards de dollars américains. TransCanada a aussi bénéficié d'une augmentation de ses prix et de ses gazoducs au Mexique.

Le chiffre d'affaires annuel a progressé de 11% en 2016, à 12,5 milliards de dollars, comparativement à 11,3 milliards en 2015.

Au quatrième trimestre, TransCanada a dégagé un bénéfice net 358 millions de dollars, après avoir subi une perte de 2,5 milliards de dollars un an auparavant.

Hors exceptionnels, le bénéfice est ressorti à 75 cents par action, trois cents au-dessus de la prévision moyenne des analystes.

jl/jld/gib

TransCanada



(©AFP / 16 février 2017 16h02)
News les plus lues