ZOOM Schneider Electric perd 4% en Bourse, pénalisé par des objectifs prudents

Paris - Le groupe Schneider Electric perdait environ 4% à la Bourse de Paris jeudi matin, pénalisé par la prudence des objectifs qu'il s'est fixés pour 2017.

A 09H55 (08H55 GMT), le titre cédait 4,01% à 66,11 euros dans un marché en recul (-0,21%).

"La croissance devrait être modeste des deux côtés de l'Atlantique et le groupe s'attend également à une hausse du prix de ses matières premières", notent les stratégistes du courtier Aurel BGC dans une note.

Pour 2017, Schneider vise en effet une croissance organique de son chiffre d'affaires entre +1 et +3%, mais hors activité Infrastructure, branche qui a particulièrement souffert en 2016.

Le groupe veut globalement encore améliorer ses marges entre +0,2 et +0,5 point de pourcentage.

L'an dernier, le bénéfice net du spécialiste des solutions et produits électriques a atteint 1,75 milliard d'euros, en progression de 24%, du fait de moindres dépréciations qu'en 2015, mais inférieur aux attentes du consensus d'analystes réalisé par Bloomberg qui tablait plutôt sur 1,83 milliard d'euros.

Néanmoins, comme attendu par les analystes, le chiffre d'affaires a lui reculé de 7,3% à 24,69 milliards d'euros, pénalisé par la branche Infrastructure (-3,4% en organique), qui a souffert aussi bien en Amérique du Nord, en Europe de l'ouest qu'en Chine.

Dans cette branche, la moins rentable, Schneider a opté pour une stratégie d'amélioration de ses marges avec une plus grande sélectivité des projets.

"Schneider ne surprend pas (...) alors que les ventes du quatrième trimestre ont notamment été marquées par la décroissance organique de 6,7% de la branche infrastructure où Schneider fait toujours preuve de sélectivité dans le choix de ses projets", relève également le courtier Aurel GBC.

Hors variations de change, de périmètre, et de l'impact de cette sélectivité, le chiffre d'affaires est "en légère hausse", assure Schneider. Le groupe envisageait qu'elle soit "quasi stable" sur l'année.

lem/ef/pre

SCHNEIDER ELECTRIC



(©AFP / 16 février 2017 10h04)
News les plus lues