Emeutes: Washington ordonne l'évacuation de son personnel


Les Etats-Unis ont ordonné l'évacuation de leur personnel non-essentiel en Tunisie et au Soudan. Ils ont aussi déconseillé aux citoyens américains de se rendre dans ces deux pays, en raison de la tension provoquée par la diffusion du film islamophobe "L'innocence des musulmans".

"L'aéroport de Tunis est ouvert et les ressortissants américains sont encouragés à partir par les vols commerciaux", a précisé le communiqué du gouvernement. Pour le Soudan, le département d'Etat recommande aux Américains d'éviter de se rendre dans les régions du Darfour, du Nil-Bleu et du Sud-Kordofan.

L'ambassade des Etats-Unis à Tunis a été vendredi la cible d'une attaque d'islamistes radicaux, qui a fait quatre morts. Le même jour, trois décès ont été signalés dans des manifestations anti-américaines à Khartoum.

Cette annonce intervient, alors que la force de l'OTAN a été la cible d'une nouvelle attaque dimanche. Des membres présumés de la police afghane ont retourné leurs armes contre des membres de l'Isaf, la force de l'OTAN en Afghanistan, tuant quatre soldats étrangers dans le sud du pays, a annoncé l'Isaf.

Six avions américains détruits

Six avions de combat américains ont en outre été détruits lors de l'attaque des talibans dans la nuit de vendredi à samedi contre la base en Afghanistan où est stationné le prince Harry, a annoncé dimanche la force de l'OTAN (Isaf). Deux autres appareils ont été endommagés "de façon significative".

Les dégâts contre le camp Bastion, dans la province du Helmand (sud), sont encore plus importants qu'on le pensait, trois postes de ravitaillement ayant également été détruits et six hangars d'avions ayant été atteints, selon un communiqué.

Jamais de telles pertes matérielles n'avaient été infligées en dix ans de conflit en Afghanistan aux forces de la coalition, a reconnu une source sécuritaire occidentale.

Deux marines américains ont été tués dans l'attaque et neuf autres membres de la coalition - huit militaires et un civil - ont été blessés, selon le nouveau bilan de l'Isaf.



(ats / 16.09.2012 11h10)