Le marché est en train d'inventer le mouvement perpétuel, en attendant on ne va nulle part






La séance de mardi était dédiée à l'espoir de voir un plan miracle surgir des banques centrales, tel le phénix qui renait de ses cendres. La séance de mercredi était dédiée, elle, au retour des craintes de la fin du monde, au fait que les espagnols ne peuvent plus se financer à un taux décent, que les italiens sont bientôt dans la même problématique, que les élections grecques de ce week-end vont être un  pile je reste dans l'Europe, face je sors de l'Europe  et en plus les  serial downgraders  étaient de sortie toute la journée..

Inutile de vous dire que l'ambiance était plombée telle le ciel suisse au mois de juin. En tous les cas, on peut dire que chaque jour est un autre jour qui ne ressemble à rien du précédent. En fait j'ai l'impression de me réveiller tous les matin et de revivre la même journée sauf que les pièces du puzzle sont organisées de manière différente ; il n'y a rien de neuf, rien qui change, on essaye juste de trouver une combinaison différente chaque jour pour voir si le marché réagit différemment. Je ne suis d'ailleurs pas loin de penser que les traders ont droit à un lavage de cerveau tous les soirs, comme ça ils oublient ce qu'ils pensaient et/ou vivaient la veille, un peu comme les Men In Black...

Mais bon, ce n'est pas la première fois que j'ai le sentiment que nous sommes à la limite de la rupture psychologique et/ou que le marché est bi-polaire. Il va donc falloir commencer à s'y habituer. Reprenons simplement les choses depuis le début.

Tout d'abord il est clair qu'hier il n'était plus question de plan miracle. Même si aux première heures de l'aube on a tout de même tenté une mini ascension, vers midi c'était réglé et la plupart des marchés européens étaient dans le rouge. En effet, soudainement, tout le monde se rappelait que les élections grecques, c'étaient pour bientôt et que dès lundi nous en saurons plus, mais que le résultat sera sans équivoque pour la Grèce. Soit ils ont un vrai Gouvernement qui va les maintenir dans l'Europe et on va pouvoir commencer à travailler sur du concret, soit ils ont un Gouvernement qui prend la porte de l'Europe et alors là, lundi matin risque d'être sanglant pour les marchés. Il est donc clair que vu sous cet angle, on et joueur ou on ne l'est pas. A voir comment se comporte le marché, je dirais plutôt que l'appétit au risque est relativement timide.

Ensuite il y avait les auctions. Oui, le terme revient à la mode, je l'avais déjà spécifié, quand on ne sait plus quoi dire, ni quoi faire, on revient facilement sur le sujet des auctions. Ça nous occupe, et puis ça donne l'impression que l'on sait de quoi on parle. Le soir dans les  afterwork parties , c'est toujours très classe de placer la phrase :  ah ouais, pis t'as vu l'auction de l'Espagne ce matin ?? trop pas d'la balle ... En général, après ça, la conversation est lancée.

Donc on s'inquiète des taux auxquels les Gouvernements empruntent de l'argent. Si vous avez ouvert un journal ces 18 derniers mois (un autre journal que le Voici ou le Paris Match) vous serez familier avec le fait que ces taux montent de plus en plus chaque fois que l'on sent que le pays emprunteur va mal. La Grèce est évidemment à des rendement qui donnent le tourni aux meilleurs des Hedge Funds, mais depuis quelques jours on est très préoccupé par l'Espagne, qui monte qui monte, malgré les tentatives de sauvetage de l'Europe. Par l'Italie, parce que l'on craint que la situation empire aussi là-bas, même si Mario Monti se montre rassurant à ce sujet, il suffit que le moindre débile qui bosse pour Moody's. S&P, Fitch ou maintenant Egan Jones, dise le contraire et le rendement de la dette italienne grimpe... Ce qui est bien c'est que l'on a plus confiance en les dires d'une agence de rating qui a prouvé avec application son inutilité et son incompétence...
C'était le cas hier, le rendement de la dette italienne montait parce que le patron d'EganJones a dit que l'Italie ne pourrait pas s'en sortir sans bailout. Mais hier le problème était ailleurs. En effet hier c'est les Allemands qui étaient présents sur le marché pour demander de l'argent. Alors en général on ne se prend pas trop la tête, puisque c'est le seul pays qui ne va pas trop mal en Europe, sauf que... Oui, sauf qu'hier le taux est passé de 1.47% à 1.52%. Alors vous me direz sans doute que ça ne vaut pas la peine de pinailler pour 0.05% de différence et pourtant. Ce n'est effectivement pas les 0.05% qui posent problème, mais plutôt ce qu'ils signifient. Apparemment après avoir longuement analysé la chose, les financiers estiment que ça veut dire que les  intervenants  s'inquiètent du fait que l'Allemagne pourrait commencer à payer cher l'effondrement de la majorité de ses partenaires européens... Eh oui, ça fout les jetons, en 1945 tout le monde voulait que l'Allemagne capitule et là, 67 ans après, tout le monde à la trouille qu'elle capitule...

Et en plus du fait que les rendements allemands augmentent, l'Espagne et l'Italie font de même. Sans compter que ce jeudi, c'est l'Italie qui va passer à la moulinette, puisqu'ils vont venir sur le marché pour emprunter 4.5 milliards à 10 ans. Autant vous dire qu'ils seront attendus au tournant et qu'au moindre dérapage, ça risque de secouer un peu et il n'est pas exclu que le commandant de bord vous demande de garder votre ceinture attachée jusqu'à l'extinction du signal lumineux...

Comme la journée n'était pas assez  compliquée  comme cela ? je précise que le terme  journée compliquée  ou  séance compliquée  est un terme qui est soumis au copyright de BFM Radio, puisqu'ils dorénavant engagé un journaliste qui ne dit que ça toute la journée ? donc comme la journée était trop simple et que l'on s'amusait trop à tergiverser sur les rendements des différents pays de la zone euro, les agences de rating ont décidé de faire un  raid  sur le marché. Ils ont donc surgit du fond de la nuit, tels les savoyards qui voulaient envahir Genève un soir de décembre 1602 et se sont fait plaisir, à plusieurs...

D'abord Moody's downgrade Chypre à cause de leur exposition à la Grèce. Gros coup de génie, on n'y aurait pas pensé tout seul et puis comme tout le monde est hyper-actif à Chypre, très intéressant. Ensuite, Moody's a downgradé l'Espagne sur Baa3 ? trois crans plus bas qu'avant, je ne sais pas trop ce que ça veut dire, mais ça doit vouloir signifier que c'est une grosse daube, surtout qu'Egan Jones a fait de même, mais chez eux c'est CCC+ - au moins il y a le signe  +  dedans, c'est encourageant..

Bref, comme vous le voyez, les psychopathes étaient de sortie. Le plus angoissant c'est qu'en général ils sortent en bande, en début de semaine c'était Fitch, maintenant Moody's et Egan Jones, je crains fort que les clowns de S&P ne soient pas très loin de nous faire un truc d'ici la fin de la semaine. Et puis vous avez remarqué l'omniprésence d'Egan Jones ? Il y a deux mois personne n'avait entendu parler d'eux et soudainement ils sont dans tous les apéros, toutes les boÎtes de nuit, c'est le Facebook des agences de rating. C'est peut-être un business en devenir, l'avenir est peut-être dans les mains des agences de rating. C'est vrai, nous aurons toujours besoin de quelqu'un pour nous dire les choses que l'on sait déjà..  Attention Monsieur Veillet, il pleut et si vous rester sous la pluie vous serez mouillé  -  ah bon ? C'est marrant ça, je le savais, mais c'est bon qu'on me le dise quand même... je vous dois combien ? 15'000 Frs ?? Ah quand même.. vais peut-être rester sous la pluie finalement... 

Et puis comme ça ne suffisait pas, les chiffres économiques aux USA n'étaient pas top. Les ventes de détail en particulier. C'était donc vite vu, il ne fallait plus attendre grand-chose de la séance. Sans compter que le PPI n'était pas mieux. Disons que l'on aurait pu fermer le marché à 14h30 heure de chez nous, susse été pareil.

Le pétrole est à 82.88$, l'or est à 1619$. Rien ne bouge vraiment du côté de ces deux-là. L'or attend un signe clair pour savoir quelle direction il doit VRAIMENT prendre, mais pour l'instant, non seulement il ne sait pas quel genre de signe il attend (mais quand il le verra, il saura), mais en plus entre l'Euro/$ qui va dans tous les sens et le marché qui ne sait plus si il est bull ou bear, même à 24 heures, ça n'aide pas. Même chose du côté du baril, les chiffres des inventaires ne donnaient pas de grandes indications, si ce n'est le fait que les analystes s'étaient complètement gourés dans leurs prévisions (comme d'habitude). Position d'attente pour le moment.

Dow 12,496 -77 -0.62%
Nasdaq 2,819 -24 -0.86%
S&P 500 1,315 -9 -0.70%

FTSE 100 5,484 +10 +0.18%
CAC 40 3,030 -17 -0.55%
DAX 6,152 -9 -0.14%
FTSE MIB 12,895 -85 -0.65%
IBEX 35 IDX 6,615 +93 +1.42%
SMI 5,944.69 +24 +0.42%

Nikkei 225 8,573 -15 -0.17%
Hang Seng 18,915 -111 -0.58%
Shanghai 2,421 -8 -0.33%
S&P ASX 4,093 -18 -0.45%

Le thème de la matinée est lancé : L'AUCTION DE L'ITALIE EN FIN DE MATINEE. Même les asiatiques sont branchés sur le même sujet que nous. 75% sur l'Italie et 25% sur la problématique des élections grecques. Je suis IMPATIENT d'aller allumer mes écrans au bureau. Le gros problème pour l'Asie, c'est que d'ici que nous ayons la réponse sur les auctions italiennes, ils seront rentrés à la maison... pas de chance, va falloir prendre un pari ou tout vendre et attendre que ça passe. Pour le moment le 10 ans italien est à 6.24% et il serait bon qu'il reste par là... Sachant qu'il y a tout de même pas mal de choses qui sont déjà dans le prix... Vivement la fin de la matinée.

Ce matin, en dehors de ce que l'on vient de citer, nous allons également pas mal parler du témoignage de Jamie Dimon (CEO de JP Morgan) devant le Sénat. En lisant un peu les commentaires et les différentes opinions, j'ai le net sentiment que ce témoignage aura vraiment fait beaucoup de bien au monde bancaire. Avant l'image du milieu était que tout le monde de la finance était un tas d'arrogant, frimeurs, avides de pognons et magistralement incompétent et qu'en plus c'est tout à cause d'eux si l'économie est parterre, si plus rien ne fonctionne et si le chômage augmente et c'est également de leur faute si la météo est pourrie en ce moment. Depuis le témoignage de Dimon hier soir, si il y avait le moindre doute sur les adjectifs communément exprimés par  le peuple , il n'y en a dorénavant plus aucun et je presque sûr que l'on va aussi nous coller le naufrage du Titanic sur le dos.

Visiblement Dimon s'est montré très agacé que nous, le peuple, ne comprenions rien au système bancaire - bandes de tocards ? lui le grand visionnaire comprend ça depuis son perchoir là-haut dans les nuages. Quand on l'a interrogé sur la loi Volcker qui est censé faire disparaÎtre le propre-trading (propre-trading n'est pas en opposition avec sale-trading, mais plutôt que les banques ne jouent plus avec leur propre argent, avec celui du client c'est bien moins risqué), donc quand on l'a interrogé à ce propos, sa manière de répondre voulait plus ou moins dire :  j'en ai rien à foutre . En gros, rien n'est de sa faute, tout est de la faute de l'économie et si nous ne sommes pas assez intelligents pour comprendre ça, tant pis pour nous.

Hier soir, Dimon s'est fait plein, plein, mais alors vraiment plein d'amis.

Dans les autres nouvelles, la France demande de nouvelles mesures à l'Europe pour sortir de la crise. Ils aimeraient que l'ESM (European Stability Mechanism) puisse injecter directement de l'argent dans les banques en difficultés. Que la BCE supervise ces mêmes banques, infligent des stress tests et réduisent la voilure de certaines si nécessaire. En gros pousser vers une Union Bancaire Européenne. Ça va finir avec une grosse banque d'Etats de l'Europe gérée par Draghi et Goldman Sachs tout ça. De plus les tensions deviennent de plus en plus palpables entre les  dirigeants de l'Europ , entre Schauble qui critique les grecs qui possèdent des yachts (comme si eux critiquaient les allemands qui possèdent des Mercedes) et Mariano Rajoy qui déclare être en  guerre  avec la BCE. L'ambiance est à son apogée, reste plus qu'à que l'Allemagne batte les Espagnols au foot et on va appeler ça de l'acharnement..

Crédit Agricole est en train de penser à se débarrasser de sa filiale Emporiki en Grèce, histoire de ne pas se faire prendre les mains dans la porte en cas de sortie de l'Europe. Il va falloir faire vite pour trouver un acheteur, mais Crédit Agricole semble enclin à simplement virer sa participation pour pas cher. Si vous voulez vous payer une banque grecque pour les vacances d'été, vous pouvez envoyer un mail à toutdoitdisparaÎtre@creditagricole.fr

L'OPEC va garder sa production inchangée cette après-midi. Ce qui est bien c'est que le meeting n'a pas encore eu lieu, mais on a presque déjà le communiqué officiel. Ils ont raison, on prend un peu d'avance et pis après, comme on est à Vienne, on va boire des bières et manger du Sacher. BHP a réduit ses prévisions à moyen terme sur le prix des commodities. Et les bonus bancaires sont en passe d'être plafonnés en Europe. Je suis sûr que les CEO's et autres  top-managers  ne vont pas trouver de solution pour contourner la chose. Certain. Sachant que les structures offshore n'existent pas, aucune chance. Le Barrons pense que nous sommes sur le fil du rasoir aux USA, d'un point de vue technique, c'est ou on rebondit du style...MAINTENANT !!!!!.. ou alors on meurt et la rue Wall Street sera renommée  Roubini Street . En même temps, on devrait avoir la réponse rapidement. Le suspens est insupportable, mais on touche au but. Lundi c'est réglé.

Philipp Morris vient d'annoncer un rachat d'actions de 18 milliards. Comme quoi  fumer tue , mais ça rapporte aussi un maximum de pognon. Manchester United est en train de revoir sa copie et pourrait lancer son IPO aux USA à la place de Singapour. Cisco parie sur un rebond du business IT pour la seconde partie de l'année. Et AUJOURD'HUI IL FAIT BEAU !!!!

Côté chiffres économiques, nous aurons le CPI, les Jobless Claims le Current Account, le Bloomberg Je Ne Sers A Rien Comfort Index, les chiffres du gas, le Fed Balance Sheet et le Money Supply. Et puis pour ceux qui commencent à lire ce commentaire par la fin : L'AUCTION DU 10ans ITALIEN... po po popopo po popopopopo...

Pour le moment les futures US sont en hausse de 0.5%, comme quoi il y a encre de l'espoir, mais il va falloir le jouer à pile ou face !!!

Moi je vois dans l'obligation de vous souhaiter une EXCELLENTE journée, je dois dire que je suis hyper-content et hyper-de-bonne-humeur simplement parce qu'il fait beau et aussi parce que ce matin le tube de Supradyn est tombé en entier dans le verre et 17 pastilles effervescentes en même temps, ça vous réveille un homme, d'ailleurs je vais aller au bureau en courant avec un sac de pierre de 50 kilos sur le dos et une brique dans chaque mains...

Une chose est sûre, on se retrouve demain, hein dit ? On se retrouve demain ??? Vous serez là ???

A demain !!!

Morningbullllllllllllllllllllllllllllll

A new government survey shows that teenagers are now smoking more marijuana than they are smoking cigarettes. Experts say heavy pot smoking by young people impairs thinking, distorts perception, and can be a gateway to the White House. ?Jay Leno

Pour ceux qui ne reçoivent pas les updates de ce blog par mail, vous pouvez vous inscrire sur la liste de distribution en envoyant un mail à :

morningbull@morningbull.ch

Vous pouvez également me trouver sur Facebook (j'essaye de garder la page active durant la journée) :

https://www.facebook.com/morningbull

Ou sur Twitter : http://twitter.com/#!/Morningbulll

Ou sur LinkedIn et Google + sous Thomas Veillet
morningbull today




    

Vidéos qui devraient vous intéresser
NEWS LES PLUS LUES (60 MIN)

17:10 Egypte: un général de...

17:07 EMPRUNT/Philip Morris lève 525...

17:04 Les Palestiniens vont former un...

17:00 Dernières prévisions...

16:58 RDC: un accident de train fait 56...

16:57 Investir.ch - Chart Of The Day:...

16:56 PRESSE/Alpiq/Président:...

16:54 La Russie propose une rencontre avec...

16:51 BOURSE/Wall Street en...

16:46 Le centre culturel français de...

16:46 Holc l'UE enquête sur une...

16:37 Boeing disparu: du matériel...

16:31 Grèce: sur la voie d'un...

16:30 APERÇU/Principales informations...

16:28 Soitec: une augmentation de capital...

16:20 Moscou insiste pour que Kiev retire...

Me
Je
Ve
Sa
10 / 19°C
9 / 21°C
12 / 14°C
8 / 16°C