Nigeria: les otages français enlevés au Cameroun toujours détenus


Les ravisseurs des sept Français enlevés mardi au Cameroun étaient cernés jeudi dans l'Etat de Borno par les forces de sécurité nigérianes. Elles s'emploient à obtenir la libération des otages.

L'armée nigériane a localisé les otages et leurs ravisseurs dans l'extrême nord-est du Nigeria. La région est considérée comme appartenant à la sphère d'influence des mouvements islamistes Boko Haram et Ansaru.

Ce dernier a revendiqué dimanche l'enlèvement de sept étrangers qui travaillaient pour l'entreprise de construction libanaise Setraco dans l'Etat nigérian de Bauchi.

Grande confusion

Le sort des otages a donné lieu à la plus grande confusion jeudi. Ce désordre a contraint les autorités françaises, nigérianes et camerounaises à démentir les "rumeurs" sur la libération présumée des captifs.

Selon des informations de presse, les sept otages auraient été retrouvés abandonnés dans une maison de la ville de Dikwa avant d'être remis aux autorités nigérianes. "C'est une folle rumeur que nous ne pouvons pas confirmer", a dit le ministre camerounais de l'Information.

Le directeur du centre de crise du ministère français des Affaires étrangères a formellement démenti cette information. Le Nigeria, où les otages auraient été emmenés après avoir été enlevés dans le nord du Cameroun, a lui aussi démenti.

Bourde d'un ministre français

S'exprimant à l'Assemblée nationale à Paris, le ministre aux Anciens Combattants Kader Arif a dans un premier temps confirmé les informations faisant état de la libération des otages. Quelques minutes plus tard, après avoir fébrilement consulté son smartphone, il a repris la parole dans l'hémicycle.

"C'était une information parue par voie de presse. Il n'y a pas pour le moment de confirmation officielle à ce stade de la libération", a-t-il corrigé.



(ats / 21.02.2013 19h13)

    
NEWS LES PLUS LUES (60 MIN)

13:22 Le patron des Transports publics de...

13:04 Un hélicoptère syrien...

12:58 Une octogénaire perd la vie...

12:48 Le Suédois Måns...

12:36 Le président de la SSR Raymond...

12:30 Birmanie: une loi de planning familial...

12:26 Un Suisse devrait présider...

12:16 Les cheminots allemands...

11:35 Suisse Tourisme se défend de...

11:25 La Grèce ne fera pas son...

11:23 L'ancien chef de la Garde...

11:14 Yémen: des raids aériens...

11:07 La Grèce ne fera pas son...

11:02 Elle dévale un talus et heurte...

11:00 Dernières prévisions...

10:33 L'EI prend le contrôle...

10:12 Migrants: des fosses communes...

10:07 Crise des migrants: la Malaisie...

10:03 L'EI prend le contrôle...