Nouvelles technologies: 60% des CIO jugent la sécurité de l'information menacée

Zurich (awp) - Une majorité de directeurs informatiques (CIO) considèrent les risques pesant sur la sécurité de l'information comme élevés, selon une étude publiée mercredi par le cabinet Deloitte. Seuls 10% d'entre eux ont orienté leurs entreprises vers les solutions de stockage dématérialisées publiques (cloud) et seuls 37% jugent que les technologies de l'information constituent un centre d'innovation pour leurs sociétés.

En comparaison internationale, les CIO helvétiques se montrent ainsi plus réticents à adopter les nouvelles proposition de conservation de données offertes par les grands acteurs de l'informatique et de l'internet. Ils ont également moins recours à la sous-traitance à l'étranger.

Pour cette première recherche sur le sujet, Deloitte a requis l'avis de 50 professionnels dont les entreprises sont basées en Suisse. Il en ressort que leur première priorité est le maintien des services déjà déployés, plutôt que la mise en oeuvre de changements.

Par ailleurs, près d'un tiers des responsables nouvelles technologies estiment que leurs entreprises courent un risque sérieux de se voire espionnés par des Etats, des activistes ou des concurrents. Les risques liés à la fuite de données à l'interne ne sont pas négligeables non plus.

Le cabinet ajoute que dans l'ensemble, les stratégies des entreprises suisses en matière de nouvelles technologies revêtent un caractère plus prudent que celles de leurs homologues étrangères. Elles sont moins enclines à se tourner vers des solutions qui n'ont pas encore fait leurs preuves, ou qui risquent d'arriver rapidement en fin de cycle.

Le cabinet souligne que cette approche conservatrice présente certes des avantages certains. En cas de transformations radicales dans les technologies de l'information, cette stratégie pourrait toutefois handicaper les entreprises dans l'embauche des talents nécessaires à leur exploitation. Près de deux responsables sur trois ont ainsi avoué rencontrer des difficultés à engager les profils recherchés.

jh/jq



(AWP / 16.10.2013 10h01)

    

Vidéos qui devraient vous intéresser
NEWS LES PLUS LUES (60 MIN)

23:09 L'Equateur s'excuse pour une...

23:09 Capture du carbone: un premier projet...

22:54 Intrus à la Maison Blanche: la...

22:50 Wall Street rattrapée par...

22:37 Commission Juncker: l'Espagnol...

22:37 Classement des hautes écoles:...

21:58 Irak: les Kurdes assiègent des...

21:56 Combat/EI: l'Irak tient au...

21:52 USA: la chef du service de protection...

21:44 Des partisans du jihadiste Belmokhtar...

21:26 Jonathan Hill contraint à un...

21:16 La Pologne attendra son...

21:10 Le pétrole ne parvient pas...

21:02 Irak: la France envoie trois Rafale...

20:42 Valls devant la City et avec Cameron...

20:28 Emoi autour de bonus accordés...

20:26 La crise à Hong Kong est une...

20:22 Le shadow banking menace la...

01:12 Une jeune fille américaine...

Je
Ve
Sa
Di
13 / 20°C
13 / 19°C
13 / 20°C
13 / 18°C