Afrique du Sud: la criminalité atteint son plus bas niveau depuis la fin de l'apartheid


JOHANNESBURG - Le nombre de meurtres a baissé de 2,1% sur un an en Afrique du Sud, l'un des pays réputés les plus dangereux du monde, pour atteindre son plus bas niveau depuis la fin de l'apartheid il y a dix-huit ans, a indiqué le gouvernement jeudi.

Il y a eu 15.609 meurtres en 2011-12 --la période considérée allant d'avril 2011 à mars 2012, correspondant à l'exercice budgétaire--, soit un peu moins de 43 par jour.

En 1995-96, première année complète après les premières élections multiraciales de 1994, l'Afrique du Sud avait déploré 26.877 meurtres, 74 par jour.

Le taux d'homicides volontaires a atteint 30,9 pour 100.000 habitants. S'il est en nette baisse --il dépassait les 65 en 1995--, il est toujours quatre fois plus élevé que la moyenne mondiale, selon les dernières statistiques de l'ONU.

L'Afrique du Sud fait nettement mieux que des pays latino-américains tels que le Honduras où l'on compte 91 meurtres pour 100.000 habitants par an.

Le nombre de tentatives de meurtre a parallèlement chuté de 5,2% en 2011-12 à 15.859 cas, a relevé le ministre de la Police Nathi Mthethwa.

Le nombre de viols reste toujours très élevé. Le gouvernement s'est contenté de dire qu'il a baissé de 1,9%, ce qui donne environ 55.200 cas recensés en 2011-12 la même période, si l'on compare aux chiffres de l'année précédente (150 par jour).

Le nombre de cambriolages est resté stable (-0,7%), tandis que les vols avec violence ont progressé de 1,4%. Quant aux attaques de voitures à main armée, plaie des routes sud-africaines, leur nombre a baissé de 11,9%, mais on en a encore dénombré 9.500 l'an dernier.

Les malfaiteurs se sont moins intéressés aux banques en 2011-12 (-10,3%, à 39 cambriolages), et ils ont fait sauter 261 distributeurs de billets (-34,6%).

La lutte contre une criminalité galopante est l'un des principaux défis de l'Afrique du Sud, pays peuplé d'environ 50 millions d'habitants.

La pauvreté, l'importance du chômage, la reconversion des militants qui ont combattu dans les dernières années de l'apartheid et la présence d'armes venant des divers conflits qu'a traversés l'Afrique australe sont souvent cités pour expliquer ce phénomène.

La plupart des affaires concernent les townships où vit la majorité de la population --noire-- du pays. Les quartiers résidentiels se sont fortifiés au fil des ans et la réputation de pays dangereux affecte négativement le tourisme.


(©AFP / 20 septembre 2012 15h04)

    

Vidéos qui devraient vous intéresser
NEWS LES PLUS LUES (60 MIN)

19:34 Heureuse fin d'errance pour un...

18:31 France: forte hausse du chômage...

18:28 Golan occupé: deux...

18:27 Kiev demande l'aide de...

18:21 France: forte hausse du nombre de...

18:07 Des turbulences fiscales...

17:51 Ukraine: la Suisse durcit ses mesures...

17:35 Ukraine: la Suisse durcit ses mesures...

17:07 Libye: l'ONU élargit son...

17:02 Ukraine: le Conseil...

17:00 Dernières prévisions...

16:50 L'Ukraine affirme que la Russie...

16:39 Kiev dit que l'armée russe...

16:29 Ukraine: la Suisse durcit ses mesures...

16:13 Le changement climatique pourrait...

15:55 Cinq jeunes arrêtés pour...

15:46 Ukraine: le Conseil...

15:30 Ukraine: le deuxième convoi...

15:22 France: Christine Lagarde...

Me
Je
Ve
Sa
16 / 23°C
14 / 25°C
15 / 21°C
15 / 21°C