Allemagne: RWE envisage de supprimer 200 postes dans son siège


BERLIN - Le numéro deux allemand de l'énergie RWE envisage de supprimer 200 postes à son siège d'Essen (nord-ouest) dans le cadre d'un plan de réorganisation de ses activités, affirme le quotidien allemand Handelsblatt de mercredi.

Selon les informations du journal, le patron du groupe, Peter Terium, entend y réduire le personnel de 450 à 250 employés.

Cette réorganisation doit notamment permettre de transférer à ses filiales la gestion des fonctions opérationnelles et de rassembler certaines tâches transversales, comme les ressources humaines ou la comptabilité, au sein d'une même entité.

Les réflexions en sont toutefois à leur début, selon le quotidien.

Contacté par l'AFP, le groupe n'a pas souhaité commenter ces informations.

Fortement ébranlé par la décision de l'Allemagne d'abandonner l'énergie nucléaire d'ici 2022, RWE tente de s'adapter tant bien que mal.

Le groupe s'est engagé dans une profonde restructuration en vue d'économiser un milliard d'euros d'ici 2015, qui passe notamment par 10.000 suppressions de postes dans le monde.

RWE


(©AFP / 06 février 2013 11h38)

    

Vidéos qui devraient vous intéresser
NEWS LES PLUS LUES (60 MIN)

23:33 Obama: la coalition anti-jihadiste...

22:43 Wall Street finit dans le rouge,...

22:30 Treize ans après le...

21:56 Otage en Algérie : Hollande...

21:29 Syrie: l'opposition salue les...

20:55 Confusion autour du retour en France...

20:33 Le gouvernement sud africain...

20:23 Merkel voit les premiers fruits du...

20:11 Tamedia veut se séparer de...

20:05 Ankara pourrait soutenir militairement...

20:02 Ebola: un Guinéen...

19:40 Ebola: un Guinéen...

19:29 Le nombre de jihadistes...

19:11 L'Arabie saoudite confirme avoir...

18:55 Irak: des dizaines de jihadistes...

18:45 Ukraine: les séparatistes...

18:30 Un parapentiste se tue en Valais

18:24 Admin.ch - Suspicion d‘Ebola

18:23 Otage français: Nous ne...

Me
Je
Ve
Sa
9 / 17°C
10 / 17°C
10 / 19°C
11 / 20°C