Cameroun: arrestation de 4 membres d'une ONG opposée à un projet américain


YAOUNDE - Quatre militants camerounais connus pour leur opposition à un projet américain de culture de palmier à huile au Cameroun, ont été arrêtés mercredi, et étaient toujours détenus vendredi, a appris l'AFP auprès de deux ONG.

Nasako Besingi, directeur de l'ONG Struggle to economize the future environment a été arrêté le 14 novembre à son bureau à Mudemba (sud-ouest), en même temps que trois de ses collaborateurs, ont indiqué dans un communiqué transmis à l'AFP le Centre pour le développement et l'environnement (CED) et le Réseau de lutte contre la faim au Cameroun.

Les quatre personnes sont depuis détenues dans les locaux de la gendarmerie à Mudemba, précisent les deux ONG.

Nasako Besingi est connu (au Cameroun) pour avoir été l'acteur le plus visible du débat sur le projet de création de la société américaine Herakles d'une plantation controversée de palmiers à huile, soulignent les deux organisations.

En 2009, le gouvernement camerounais a concédé à SGSOC, filiale camerounaise de Herakles Farms, 73.086 hectares de terres dans le sud-ouest du pays, dont une bonne partie se situent en forêt primaire.

Nasako a travaillé sans relâche pour s'assurer que les points de vue des populations de la zone du projet soient entendus, poursuit le communiqué.

Selon les deux ONG, M. Nasako fait l'objet d'un harcèlement constant de la part des supports du projet et de la compagnie (américaine) qui a engagé récemment des poursuite en justice contre lui.

Il est tout de même curieux que les opérations de la compagnie se poursuivent alors même qu'il existe de nombreuses preuves de leur illégalité, et que ceux qui attirent l'attention sur ces violations systématiques de la loi soient inquiétés par les autorités, a regretté le secrétaire général du CED, Samuel Nguiffo, cité dans le communiqué.

Nous demandons l'arrêt immédiat des opérations de la société (américaine) et la libération immédiate de Nasako Besingi et de ses collègues, a-t-il plaidé.

L'institut Oakland, dans un rapport rédigé avec Greenpeace International, avait demandé l'arrêt de ce projet dès septembre, redoutant la mise en péril d'écosystèmes uniques, et de moyens de subsistance pour les populations.


(©AFP / 16 novembre 2012 18h49)

    

Vidéos qui devraient vous intéresser
NEWS LES PLUS LUES (60 MIN)

12:20 Les nouvelles sanctions...

12:18 RDC: deux assaillants...

11:45 Italie: Franciscains proches de la...

11:28 Budget 2015: Matteo Renzi obtient la...

11:28 Budget 2015: Matteo Renzi obtient la...

11:26 Pour Séoul, les attaques contre...

11:00 Dernières prévisions...

10:55 Le groupe pétrolier japonais...

10:53 Une automobiliste ivre percute un...

10:22 Le patron de Saint-Gobain ne veut pas...

10:00 Votre pause-café : plus de 5000...

09:38 Tremblement de terre à Lago di...

09:32 Cannabis légalisé: le...

08:55 Autos à prix canon sur...

08:46 Avoriaz institue des quotas de skieurs

08:20 Romandie.com vous souhaite une...

08:04 Sony cherche à diffuser son...

08:00 Romandie.com vous souhaite une...