Campagne: Joly a ressenti le même mépris qu'à son arrivée en France


PARIS - La candidate EELV à l'Elysée Eva Joly a assuré mardi sur BFMTV et RMC avoir ressenti le même mépris dans la campagne présidentielle que lors de son arrivée en France, et a visé particulièrement le journaliste Jean-Pierre Elkabbach.

Je revis dans cette campagne le mépris tel que je l'ai vécu en arrivant en France, a déclaré l'ex-juge d'instruction, qui y était venue de sa Norvège natale comme jeune fille au pair.

Je me dis que c'est le mépris que vivent des millions de Français, ceux qui ne sont pas nés avec une cuillère d'argent dans la bouche, ceux qui ont un accent, qui sont un peu différents, a poursuivi l'eurodéputée.

Dans cette campagne, ça revient vraiment très fortement, a-t-elle insisté.

Elle s'en est prise notamment à Jean-Pierre Elkabbach, qui l'avait interviewée la veille sur Europe 1: Tout son être respire le mépris, selon elle.

J'ai décidé que je rends les coups, a-t-elle assuré.


(©AFP / 10 avril 2012 10h43)

    
NEWS LES PLUS LUES (60 MIN)

23:55 Irak : explosion de voitures...

23:35 David Cameron demande de la...

23:17 Russie : les pertes militaires en...

22:55 Wall Street recule avec les...

22:51 La côte de Californie subit une...

22:39 Crash A400M : nous avons un...

22:38 Le PDC genevois a...

22:36 Visite d'Obama dans une...

22:31 Wall Street se replie un peu à...

22:12 Yémen: 40 rebelles tués...

22:11 David Cameron demande de la...

02:23 Irak: explosion de voitures...

02:22 Les conflits au Sahel font doubler le...

02:04 Explosion mortelle dans un restaurant...

01:27 Des attaques près...

01:01 Colombie: trois soldats et trois...

00:54 Irak : explosion de voitures...

00:48 Les rebelles ont pris Ariha dans la...