Canada: les membres envoyés par courrier viennent du corps trouvé à Montréal


MONTREAL - Le pied et la main expédiés par la poste à des partis politiques canadiens appartenaient bien au même corps que le torse retrouvé à Montréal dans le quartier où vivait le meurtrier présumé Luka Rocco Magnotta, arrêté lundi à Berlin, a indiqué mardi la police québécoise.

Le commandant Denis Mainville, chef de la section des crimes majeurs de la police de Montréal, a évoqué les résultats d'analyse d'ADN qu'il venait de recevoir juste avant de commencer un point presse.

Il a précisé que la tête de la victime, sa main droite et son pied droit n'avaient pas encore été retrouvés. En revanche, d'autres membres du corps de Lin Jun, étudiant chinois de 33 ans, en plus de son torse, ont été retrouvés au milieu des ordures, selon M. Mainville.

Son collègue, le commandant Ian Lafrenière a ajouté implicitement que les enquêteurs détenaient des preuves d'actes de cannibalisme du meurtrier présumé: Aussi choquant et aussi cru que cela puisse paraître, c'est ce qu'on a vu sur les images de la vidéo a répondu l'officier de police.

M. Mainville a remercié les habitants de Montréal qui ont transmis à la police plusieurs centaines de renseignements.

Ceux-ci restent à analyser car l'enquête ne se termine pas aujourd'hui, on est à mi-chemin et il reste beaucoup à faire, a ajouté le policier.

Lundi, un porte-parole de la police de Montréal, Ian Lafrenière, a indiqué que les enquêteurs n'excluaient pas que le suspect ait pu commettre d'autres crimes.

Par ailleurs, les policiers se penchent sur le cas d'un site internet, Best Gore, qui avait affiché pendant longtemps la vidéo tournée par l'auteur du meurtre sadique, avant de finir par l'enlever. Ils évaluent notamment la possibilité d'engager des poursuites contre l'administrateur du site.

Le meurtrier présumé Luka Rocco Magnotta ne s'opposera pas à son extradition vers le Canada, a indiqué mardi à l'AFP un porte-parole du Parquet berlinois, au lendemain de son arrestation dans la capitale allemande.

Il a été présenté à un juge qui a confirmé son arrestation. Il a dit qu'il ne s'opposerait pas à son extradition, a déclaré ce porte-parole, Martin Steltner, soulignant que cela rendrait la procédure plus rapide et plus facile.

Luka Magnotta est soupçonné d'avoir tué et dépecé un étudiant chinois à Montréal et d'avoir filmé la scène, diffusée ensuite sur des sites internet.


(©AFP / 05 juin 2012 23h09)

    

Vidéos qui devraient vous intéresser
NEWS LES PLUS LUES (60 MIN)

14:27 Ukraine : polémique...

14:27 Le pétrole ouvre sous les 80...

14:23 Burkina: Hollande espère que...

14:19 Nestlé accusé aux...

14:17 Admin.ch - e-dec import / export:...

14:17 Chevron: bénéfices en...

14:16 Alimentaires: Sucre et café...

14:15 Lait pour bébé: les...

14:01 USA: recul inattendu de 0,2% des...

14:01 USA: l'inflation (PCE) stagne en...

14:00 Dernières prévisions...

13:56 Catalogne: Madrid saisit le tribunal...

13:50 Quatre inculpés dans...

13:49 ExxonMobil: bénéfices et...

13:49 Berlin, Paris et Kiev appellent Moscou...

13:46 Incendie à la Maison de la...

Ve
Sa
Di
Lu
5 / 15°C
6 / 16°C
8 / 14°C
8 / 13°C