Chine: un moine tibétain tente de s'immoler dans le Sichuan


pekin - Un moine tibétain a tenté lundi de s'immoler par le feu dans le Sichuan (sud-ouest de la Chine), en tenant à la main une photo du dalaï lama, a rapporté mardi l'association International Campaign for Tibet (ICT), dont le siège est à Londres.

Ce jeune bonze de 17 ans s'appelant Kelsang Wangchuk selon ICT a immédiatement été entouré par les forces de l'ordre, qui ont éteint les flammes et l'ont frappé avant de l'emmener vers une destination inconnue.

L'agence de presse catholique Asianews, citant des sources tibétaines à Dharamsala (Inde), a également annoncé la tentative d'immolation du moine.

Selon l'agence, il invoquait les droits à la liberté religieuse des Tibétains quand, vers 14H00 heure locale, il a mis le feu à ses habits, sur le marché de fruits et légumes de la ville d'Aba, dans une région de la province de Sichuan peuplée de nombreux Tibétains.

L'état du jeune bonze, du monastère local de Kirti -du nom du fondateur d'une école bouddhiste tibétaine- n'était pas connu.

Une employée de la préfecture d'Aba a déclaré par téléphone ne pas être au courant des faits et il n'a pas été possible de contacter la police et les autorités sur place.

Un résident local, joint par téléphone par l'AFP, a décrit une forte présence policière lundi dans la zone. Je suis sorti vers 15H00 (07H00GMT) mais la route était bloquée par la police. J'ai attendu sous la pluie plus d'une heure durant et la police nous a dit de rentrer chez nous.

Une autre personne jointe à l'intérieur du monastère a indiqué que les policiers se trouvaient à l'extérieur, mais a refusé d'en dire plus.

Le 27 septembre, les Etats-Unis avaient appelé à la Chine de respecter les droits des Tibétains après la tentative d'immolation de deux autres moines de ce monastère.

Les Tibétains accusent Pékin de répression à leur encontre dans le Sichuan.

Selon Asianews, agence de l'Institut pontifical des missions étrangères (PIME), spécialisée dans les informations sur l'Asie, des centaines de Tibétains ont récemment protesté à Serthar, dans la préfecture de Kandze, également dans le Sichuan, à l'occasion de l'anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine (1er octobre 1949).

Ils déploraient l'absence de reconnaissance de leurs droits et demandaient le retour au Tibet du dalaï lama.

Le monastère tibétain de Kirti a été secoué par des troubles au printemps, après qu'un moine s'y fut immolé le 16 mars, pour l'anniversaire du début des émeutes antichinoises de 2008 à Lhassa.

La Chine, qui affirme avoir libéré pacifiquement le Tibet en 1951, contrôle encore plus étroitement cette région autonome et les provinces limitrophes à population tibétaine depuis les émeutes de 2008.


(©AFP / 04 octobre 2011 09h54)

News les plus lues