Corruption: Sanofi USA paiera 109 millions de dollars pour solder un litige


WAshington - La filiale américaine du groupe pharmaceutique Sanofi a accepté de payer 109 millions de dollars pour solder un litige concernant des allégations de pots-de-vin à des médecins pour prescrire son traitement Hyalgan, a annoncé mercredi le ministère de la Justice.

Le gouvernement américain a dénoncé les nombreux arrangements entre les commerciaux de Sanofi aux Etats-Unis et les médecins en violation de la législation de lutte contre les pots-de-vin, selon un communiqué du ministère.

La filiale du groupe français est accusée d'avoir fourni aux médecins des échantillons gratuits du Hyalgan pour les inciter à acheter et à prescrire ce produit, un traitement par injection des maladies des articulations.

Elle est accusée également d'avoir établi des prix démesurés sur la base desquels les taux de remboursement étaient fixés, forçant les programmes publics américains à payer des montants exhorbitants pour le Hyalgan, selon le texte.

Le communiqué cite le cas de représentants de Sanofi en Californie fournissant 25 échantillons gratuits par centaine de Hyalgan achetée, accompagnés de somptueux dîners pour les médecins, leurs employés voire même leurs proches, aux frais et avec l'accord du groupe pharmaceutique.

Cet accord est le résultat des efforts entrepris contre la fraude à l'assurance maladie par les ministres américains de la Justice Eric Holder et de la Santé Kathleen Sebelius, précise le communiqué.

L'acte d'accusation du gouvernement décrit une situation dans laquelle un fabricant pharmaceutique fait usage d'échantillons gratuits d'un médicament pour détourner le système de remboursement des médicaments pour les médecins, a déclaré Carmen Ortiz, procureur fédéral du Massachusetts (nord-est), l'une des responsables de cet accord.

(©AFP / 19 décembre 2012 23h47)

News les plus lues