Débat national sur l'énergie: les scénarios sur la table en février


PARIS - Les différents scénarios de la transition énergétique en France, vers moins de nucléaire et de gaz à effet de serre, seront présentés d'ici février dans le cadre du grand débat organisé par le gouvernement, a précisé jeudi la ministre de l'Ecologie Delphine Batho.

Entre maintenant et le mois de février, vont être produits tous les scénarios qui seront mis en débat, qui seront discutés notamment dans des conférences régionales de l'énergie, a déclaré Mme Batho lors de la séance des questions au gouvernement au Sénat.

Le débat national sur la transition énergétique doit s'ouvrir prochainement et durer plusieurs mois. Il doit produire des recommandations qui déboucheront sur une loi de programmation pour la transition énergétique, attendue avant l'été.

Ce débat doit nous permettre d'atteindre l'objectif fixé par le président de la République à l'horizon 2025 et le facteur 4 en 2050, a déclaré Mme Batho.

M. Hollande entend faire passer la part de nucléaire dans la production électrique française de 75% à 50% en 2025. Par ailleurs, la France a comme objectif de réduire de 75% ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050.

Toute une série d'instances et d'espaces de débats doit être mise en place pour ce débat où chaque français va pouvoir donner son avis sur des enjeux considérables, a précisé Mme Batho.

Ainsi, le débat sera assuré par un comité de pilotage, composé de cinq personnalités, pour l'animer, un comité d'experts qui travaillera aux scénarios, et un parlement comprenant des représentants des syndicats, entreprises, ONG environnementales, élus locaux et parlementaires.

Il y aura, en plus, un comité de liaison avec les associations d'élus pour organiser les débats décentralisés qui commenceront à partir de février prochain, a précisé Mme Batho.

Les Amis de la Terre ont décidé jeudi, à l'instar de Greenpeace quelques jours plus tôt, de boycotter le débat, critiquant la composition du comité de pilotage jugé trop pro-nucléaire et le flou entourant l'organisation du débat.

Il devait débuter le 20 novembre mais il sera décalé de quelques jours à la demande de l'association des maires de France, a précisé Mme Batho, qui a tenu à souligner que le comité de pilotage doit être garant de la pluralité des points de vue.


(©AFP / 15 novembre 2012 17h06)

    

Vidéos qui devraient vous intéresser
NEWS LES PLUS LUES (60 MIN)

13:01 Bourse Zurich: le SMI en léger...

12:51 Le texte sur la transition...

12:50 MH17/Ukraine : les combats...

12:46 Cosmo: décision pas encore...

12:43 Accident en Norvège: des...

12:36 La France a évacué une...

12:34 Fuite d'acide à la...

12:32 La France a évacué des...

12:31 Devises: l'euro poursuit son...

12:26 France: la bataille parlementaire sur...

12:25 Transition énergétique:...

12:24 Bayer: l'anticancéreux...

12:23 Bourse Paris: en légère...

12:21 France: le texte sur la transition...

12:19 Pétrole: le brut hésite...

12:19 Nestlé: le traitement de Peter...

12:14 Le pétrole hésite avant...

12:12 Le tueur présumé du...

12:08 Musée juif de Bruxelles:...

Me
Je
Ve
Sa
15 / 20°C
15 / 26°C
16 / 26°C
17 / 26°C