Gabon: Perenco confirme une pollution offshore mais pas dans le Fernan Vaz


LIBREVILLE - Le pétrolier franco-britannique Perenco a reconnu vendredi dans un communiqué une pollution pétrolière offshore rapidement nettoyée au Sud-Ouest du Gabon mais non pas dans la lagune Fernan Vaz, un des plus beaux sites naturels du Gabon.

Perenco confirme qu'il y a eu fuite de pétrole le 11 décembre (mardi) sur le champ offshore de Tchatamba, déclare le pétrolier dans un communiqué envoyé vendredi au bureau de l'AFP à Libreville. Perenco a réagi immédiatement (...) La fuite a été rapidement colmatée et est désormais nettoyée, ajoute-t-il.

Perenco tient la direction générale des hydrocarbures de Libreville informée de la situation. La cause de l'incident a été identifiée et réparée, conclut le texte.

Jeudi, une ONG de défense de l'environnement H20 avait évoqué une nappe de 5 km2 dans la lagune du Fernan Vaz (également au Sud-Ouest), sans pouvoir en identifier la provenance, mais en indiquant que Perenco avait mobilisé ses équipes pour enrayer la pollution.

Le Gabon a déjà fait valoir lors de précédents accidents qu'il comptait appliquer le principe de pollueur-payeur.

Le pays est le 4e producteur subsaharien de pétrole avec 220.000 à 240.000 barils par jour. Officiellement, ses recettes assurent à l'Etat 60% de son budget. La majeure partie de la production se situe au sud de Port-Gentil, tant sur terre qu'off-shore.

Les principaux producteurs sont les groupes anglo-néerlandais Shell et français Total.


(©AFP / 14 décembre 2012 19h39)

    
NEWS LES PLUS LUES (60 MIN)

13:54 Turquie: fin des opérations...

13:48 "Prière de toucher"...

13:31 Emprunt: la Centrale des lettres de...

13:28 PepsiCo: solides...

13:16 Migrants: un groupement naval de...

13:12 Les Iraniens célèbrent...

13:06 La Bourse de Paris prise dans ses...

13:00 Zurich Insurance: les...

13:00 Vous souhaitez comparer des offres ?...

13:00 Votre pause-café : plus de 5000...