Gaz de schiste: Dow Chemical va construire une usine au Texas


NEW YORK - Le groupe chimique américain Dow Chemical veut profiter de l'essor de l'extraction de gaz de schiste aux Etats-Unis en construisant une usine fabricant des blocs de plastique à partir de gaz naturel au Texas (sud), rapporte jeudi le Wall Street Journal.

L'usine représente un investissement de plusieurs milliards de dollars et devrait être terminée en 2017 à Freeport, une ville côtière sur le golfe du Mexique, selon le quotidien.

Il rappelle que durant les dix dernières années, les groupes chimiques qui recherchaient des matières premières bon marché ont réalisé leurs plus gros investissements en dehors des Etats-Unis, qui sont le plus gros consommateur mondial de plastique.

Mais avec l'essor de nouvelles techniques d'exploitation, notamment de gaz de schiste, ils commencent à considérer que les importantes réserves gazières américaines représentent de nouvelles opportunités, et augmentent leurs investissements dans le pays.

La découverte de schiste argileux a vraiment recréé de la valeur pour construire ces usines sur ce qui est le plus important marché au monde, a indiqué le PDG de Dow Chemical, Andrew Liveris, au Wall Street Journal.

Il y a un mois, le géant pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell avait déjà décidé de construire une usine identique, d'un coût de 2 milliards de dollars, près de Pittsburgh en Pennsylvanie.

DOW CHEMICAL

ROYAL DUTCH SHELL

(©AFP / 19 avril 2012 11h39)