Hong Kong: Cathay fret ne transportera plus d'ailerons de requins


HONG KONG (HKG) - La compagnie aérienne de Hong Kong Cathay Pacific a annoncé mercredi qu'elle ne transporterait plus en fret la viande ou des ailerons de requins pêchés à l'état sauvage, portant un coup symbolique à ce mets prisé des Chinois.

L'annonce de Cathay a été saluée par les défenseurs de l'environnement. Mais les marchands de Hong Kong, plateforme du commerce de la viande et des ailerons de squale, assurent que la compagnie aérienne menace leur gagne-pain.

Le gros des 10.000 tonnes d'ailerons importées chaque année arrivent pourtant par bateau.

Cathay Pacific a décidé d'arrêter de transporter les requins et les produits contenant du requin pêchés de manière non respectueuses de l'environnement, a déclaré le groupe dans un communiqué.

Il existe des preuves scientifiques sérieuses montrant que c'est la bonne chose à faire pour un groupe engagé dans le développement durable.

Hong Kong est un des principaux centres d'échanges dans le monde pour les ailerons de requins, utilisés dans la composition de soupes, un mets prestigieux et onéreux servi lors des banquets chinois.

La pêche de requins écologique est extrêmement minime, selon les scientifiques, qui estiment que la pêche aux squales menace la survie de l'espèce, vitale pour l'équilibre des écosystèmes marins.

Pour Andy Cornish, directeur du Fonds mondial pour la nature (WWF) Hong Kong, il est difficile de quantifier le montant des ailerons transportés par Cathay mais cette annonce est une nouvelle fantastique.

Je pense que sa signification va au-delà de l'impact des ailerons transportés par la compagnie. Ca s'inscrit dans le cadre d'un mouvement général de la part des entreprises, notamment à Hong Kong, pour agir de manière plus responsable, a-t-il déclaré à l'AFP.

Cathay souligne avoir étudié la question pendant très longtemps avant de se ranger aux côtés des défenseurs de l'environnement, qui réclament une forte baisse du commerce des ailerons.

Cette décision prendra trois mois pour être mise en place, a ajouté Cathay.

Ces derniers mois, plusieurs grands groupes ont annoncé qu'ils cessaient de commercialiser ce mets: les chaînes d'hôtels de luxe Shangri-La et Peninsula, dont le siège est à Hong Kong, ont banni de leurs restaurants les plats à base d'ailerons.

A Singapour, NTUC FairPrice, la plus grande chaîne de supermarchés de la cité-Etat, a retiré définitivement de ses rayons les produits à base d'ailerons.


(©AFP / 05 septembre 2012 07h39)

    
NEWS LES PLUS LUES (60 MIN)

22:26 L'Euro Millions n'a pas fait...

21:37 Une fusillade fait une quarantaine de...

21:29 Mexique : au moins 39 morts dans des...

21:17 Dollar et prises de...

21:03 Un attentat-suicide endeuille une...

21:01 Des civils tués dans le nord du...

20:25 Burundi: trois morts dans...

19:33 La patience était de mise au...

19:30 USA: la Fed devra relever ses taux...

19:27 Emails de Hillary Clinton rendus...

19:05 Le département d'Etat rend...

19:04 Devises: l'euro baisse face...

18:53 La Turquie expulse un Français...

18:43 USA: plateforme...

18:38 Les jihadistes consolident leur...

18:31 Standard and Poor's confirme le...

18:30 Une Russe prend un selfie avec un...

18:25 Arabie: le groupe Etat islamique...

18:12 Métaux précieux:...