L'Estonie invitée à devenir le 29e membre de l'AIE


PARIS - L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a invité mercredi l'Estonie, un important producteur de pétrole bitumineux, à devenir le 29e membre de cette organisation qui représente les pays importateurs de pétrole.

Dans un communiqué, l'AIE a indiqué que les ministres de ses pays membres, réunis pour deux jours à Paris, avaient constaté que l'Estonie répond à tous les critères d'adhésion, notamment l'obligation de détenir des stocks stratégiques permettant de couvrir l'équivalent de 90 jours d'importations pétrolières du pays.

L'Estonie a donc été invitée à lancer rapidement sa procédure interne d'adhésion au bras énergétique de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Cet Etat balte est l'un des plus gros producteurs de pétrole bitumineux au monde et son secteur énergétique national repose principalement sur cette source d'énergie, qui lui permet de produire l'essentiel de son électricité, selon l'AIE.

Créée en 1974 après le premier choc pétrolier, l'AIE organisait mardi et mercredi une réunion rassemblant ministres et délégués de ses 28 pays membres, dont les Etats-Unis, le Japon et la plupart des pays d'Europe de l'Est.


(©AFP / 20 novembre 2013 16h18)

    
NEWS LES PLUS LUES (60 MIN)

22:43 France: l'écrivain phare...

22:36 Wall Street finit en baisse...

22:31 Syrie: un rapport de l'ONU accuse...

21:58 Biden à Ankara pour calmer le...

21:43 Avancée des forces irakiennes...

21:15 Biden dit comprendre les sentiments...

21:13 Un détenu palestinien suspend...

21:13 Le pétrole baisse fortement,...

21:11 Le pétrole baisse fortement,...

21:07 Des milliers de nageurs traversent le...

21:00 Dernières prévisions...

20:58 Realstone Swiss Property émet...

20:58 RDC: 32 arrestations en marge de la...

20:56 Le pétrole baisse fortement,...

01:09 Corée du Nord: le tir de...

01:00 Colombie: annonce imminente d'un...

00:53 Syrie: Washington veut que les...

00:37 Burkini: Washington appelle les...

00:29 Syrie: Kerry et Lavrov vont encore...