Le Maroc reconnaît le CNT, visite du ministre marocain des AE à Benghazi


Rabat - Le Maroc a reconnu officiellement lundi soir le Conseil national de transition (CNT) en tant que représentant unique du peuple libyen, à la veille de la visite du chef de la diplomatie du royaume à Benghazi.

Le Royaume du Maroc confirme aujourd'hui sa reconnaissance du CNT en tant que représentant unique et légitime du peuple libyen, et porteur de ses aspirations à un avenir meilleur fondé sur l'équité, la justice, la démocratie et l'Etat de droit, a déclaré le ministre marocain des Affaires étrangères Taieb Fassi Fihri à la télévision publique.

Cette déclaration intervient la veille de la visite du chef de la diplomatie marocaine mardi à Benghazi, porteur d'un message du roi Mohammed VI au président du CNT Moustafa Abdeljalil.

Ce message royal porte sur l'évolution significative enregistrée sur la scène libyenne et le rôle déterminant joué par le Conseil national de transition libyen dans cette nouvelle page de l'histoire de ce pays, a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le ministère a salué le rôle du CNT pour la réalisation des aspirations légitimes du peuple libyen frère à la démocratie, à la liberté et au progrès, a ajouté le ministère.

Le Maroc devient ainsi le premier Etat maghrébin à établir un contact direct --à un haut niveau ministériel -- avec ce qu'il considère être les nouvelles autorités libyennes, au moment où le régime du colonel Kadhafi est sur le point de tomber.

Rabat et le régime du colonel Kadhafi entretiennent des relations en dents de scie. Tripoli a longtemps soutenu financièrement et militairement le front Polisario qui revendique, avec le soutien de l'Algérie, l'independance du Sahara occidental.

Membre de la coalition internationale contre le régime de Kadhafi, le Maroc a adhéré et appliqué la résolution 1973 du Conseil de sécurité de l'ONU et gelé les avoirs libyens dans le royaume depuis le début de la rébellion.

Tripoli détient néanmoins des intérêts économiques au Maroc, notamment dans les domaines pétrolier et touristique.

Le Maroc compte quelques 500.000 ressortissants en Libye tandis que la communauté libyenne dans le royaume est évaluée à environ un millier de personnes dont des étudiants.

La rébellion a proclamé révolue l'ère du régime de Mouammar Kadhafi après sa prise de contrôle de la majeure partie de la capitale libyenne, la traque du dirigeant libyen s'intensifiant lundi et la communauté internationale se préparant à l'après-Kadhafi.


(©AFP / 22 août 2011 23h31)

    

Vidéos qui devraient vous intéresser
NEWS LES PLUS LUES (60 MIN)

21:00 Gaza: au moins 108 Palestiniens...

21:00 Dernières prévisions...

20:43 Syrie: Washington débloque 378...

20:41 Ukraine: le G7 menace la Russie de...

20:40 Investir.ch - L’économie...

20:32 Gaza: au moins 108 Palestiniens...

20:25 La Maison Blanche condamne le...

20:25 La Fed continue à...

20:21 Syrie/Alep: HRW dénonce une...

20:19 Investir.ch - Commodities…...

Me
Je
Ve
Sa
15 / 18°C
15 / 26°C
16 / 26°C
17 / 26°C