Nucléaire: Areva a livré de premiers composants lourds pour l'EPR chinois


PARIS - Areva a annoncé mardi la livraison des deux premiers générateurs à vapeur et du pressuriseur destinés au premier EPR chinois de Taishan (sud-est), y voyant la preuve de sa capacité à produire en série les équipements de ces réacteurs nucléaires de troisième génération.

Ces équipements ont été livrés début avril, tandis que les deux derniers générateurs ainsi que les internes de cuve sont en cours d'acheminement vers le site où ils sont attendus dans les prochaines semaines, précise Areva dans son communiqué.

Pour Areva, cette livraison des composants lourds du circuit primaire marque une étape importante de la construction du premier réacteur EPR en Chine, entamée en 2010.

Le groupe français avait vendu deux réacteurs EPR à la Chine en novembre 2007, pour 8 milliards d'euros, combustible compris. Ils doivent être mis en service à Taishan respectivement fin 2013 et fin 2014.

Si ce calendrier est tenu, la Chine deviendrait le premier pays au monde à disposer d'un réacteur EPR en fonctionnement.

L'EPR est un enjeu important pour la filière nucléaire française, mais les deux autres chantiers en cours ont pris énormément de retard.

La mise en service de l'EPR finlandais d'Olkiluoto, dont la construction avait débuté dès 2005, a ainsi été retardée en fin d'année dernière à août 2014. C'est le deuxième report par rapport au calendrier initial, qui prévoyait de terminer en 2009.

Un autre EPR en construction en France à Flamanville (Manche, ouest) accuse quatre ans de retard, sa mise en service étant désormais programmée en 2016.

La fabrication des générateurs de vapeur pour Taishan a bénéficié du retour d'expérience des autres chantiers EPR et sa durée a été réduite de près de 40% comparé à ceux précédemment fabriqués, souligne mardi Areva.

La fabrication optimisée et la livraison effectuée selon le planning souhaité par le client des gros composants de la chaudière nucléaire de Taishan 1 démontre la capacité d'Areva à fabriquer en série les équipements des réacteurs EPR de troisième génération, a estimé Claude Jaouen, son directeur des activités réacteurs et services.

Fin 2011, Areva espérait vendre 10 nouveaux réacteurs EPR dans le monde entre 2012 et 2016.

AREVA


(©AFP / 17 avril 2012 12h01)

    

Vidéos qui devraient vous intéresser
NEWS LES PLUS LUES (60 MIN)

23:40 Colombie: au moins quatre morts dans...

22:50 Wall Street profite des...

22:46 Costa Rica, Argentine et Venezuela...

22:44 L'Ukraine et l'UE ratifient...

22:41 Aucun gagnant après le tirage...

22:40 La Nasa retient Boeing et SpaceX pour...

22:36 Wall Street profite des...

22:34 Les Etats-Unis vont viser les...

22:02 Premier obus tiré de Gaza...

21:55 Une équipe suisse perce le...

21:51 Les banquiers suisses critiques face...

21:44 Le pétrole bondit de 2 dollars...

21:41 Premier tir sur Israël depuis...

03:04 Boeing et SpaceX construiront les...

02:53 Barack Obama dévoile un vaste...

01:33 Effondrement d'un édifice...

00:38 Costa Rica, Argentine et Venezuela...

00:28 Ouragan au Mexique: touristes en masse...

00:18 Colombie: au moins sept morts lors de...

Me
Je
Ve
Sa
13 / 22°C
15 / 23°C
16 / 24°C
16 / 24°C