Syrie: la position des USA est une justification du terrorisme


MOSCOU (Russie) - Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a dénoncé mercredi la position des Etats-Unis à l'égard de l'opposition syrienne comme étant une justification du terrorisme, accusant Washington de ne pas avoir condamné l'attentat du 18 juillet à Damas.

C'est une position assez horrible, a déclaré M. Lavrov en évoquant cet attentat dans lequel plusieurs hauts responsables du régime syrien ont été tués.

Je n'arrive même pas à trouver les mots pour formuler notre position à ce sujet. C'est une justification directe du terrorisme, a-t-il dit lors d'une conférence de presse.

Le chef de la diplomatie russe a critiqué l'ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU, Susan Rice, affirmant qu'elle avait déclaré après l'attentat de Damas que le Conseil de sécurité de l'ONU devait voter une résolution imposant des sanctions à la Syrie, à laquelle Moscou a mis son veto la semaine dernière.

En d'autres termes, cela signifie que 'nous' (les Etats-Unis) allons continuer de soutenir de tels actes terroristes aussi longtemps que le Conseil de sécurité ne fait pas ce que nous voulons, a déclaré M. Lavrov.

La Russie, partenaire de longue date du régime syrien auquel elle livre des armes, a bloqué la semaine dernière une troisième fois une résolution occidentale au Conseil de sécurité de l'ONU menaçant Damas de sanctions.

Ces dernières semaines, Moscou a pris ses distances avec le régime de Bachar al-Assad, sans pour autant infléchir son opposition de principe à toute politique d'ingérence.

La Russie affirme défendre le respect du droit international. Lundi, le président Vladimir Poutine a mis en garde contre une guerre civile de longue durée en Syrie si le président Assad était démis de ses fonctions de manière inconstitutionnelle.

(©AFP / 25 juillet 2012 12h46)

News les plus lues