Tunisie: 3 chefs de bureaux de vote engagés politiquement remplacés à l'étranger


TUNIS - Les présidents de bureaux de vote tunisiens dans trois pays arabes, accusés d'orienter le choix des électeurs, ont été remplacés avant le démarrage des élections pour une assemblée constituante, a annoncé vendredi la commission électorale tunisienne (Isie).

L'Instance supérieure indépendante chargée des élections (Isie) a remplacé trois présidents de bureaux de vote, en Algérie, au Liban et au Qatar, a précisé Nabil Baffoun à l'AFP.

Ils ont donné des consignes de vote en faveur d'un parti politique via des SMS, a-t-il précisé sans vouloir citer le nom de ce parti. Selon des informations circulant sur les réseaux sociaux et plusieurs sources proches de la commission électorale, les messages envoyés incitaient à voter pour Ennahda, le grand parti islamiste favori du scrutin.

Les trois présidents de ces bureaux ont tenté d'influencer les électeurs en faveur d'un parti politique déterminé, a aussi indiqué vendredi à la presse Nasseur Essid, un représentant du ministère des Affaires étrangères.

Il a souligné que ces agents avaient été relevés de leurs fonctions avant le début du scrutin et s'est voulu rassurant, parlant du bon déroulement des élections à l'étranger -- 80 pays, 145 listes en lice -- où la diaspora vote les 20, 21 et 22 octobre. En Tunisie, le scrutin aura lieu dimanche.

Par ailleurs, le Parti démocrate progressiste (PDP, centre-gauche) a dénoncé dans un communiqué transmis à l'AFP vendredi les agissements illégaux des observateurs et des sympathisants d'Ennahda dans des bureaux de vote en Italie.

Que ce soit à Ragusa, Vittoria, Torino, Brescia, Milano ou Reggio Emiglia, les observateurs et sympathisants d'Ennahda continuent à faire leur campagne électorale devant et même au sein des bureaux de vote en indiquant aux électeurs le numéro de la liste à laquelle ils doivent accorder leur voix, celle d'Ennahda évidement, selon le communiqué.

Jeudi et vendredi, ils ont continué leur propagande dans un bureau de vote à Turin, en incitant les électeurs à voter pour Ennahda, ajoute le PDP, qui précise que nombre d'électeurs, y compris des militants de son parti, ont reçu des SMS les incitant à voter Ennahda.

Plus de 7 millions d'électeurs sont appelés à élire les 217 membres d'une assemblée constituante, neuf mois après la révolution qui a chassé du pouvoir Zine El-Abidine Ben Ali. Cette assemblée devra rédiger une nouvelle constitution et désigner un nouvel exécutif qui gouvernera jusqu'aux prochaines élections générales.


(©AFP / 21 octobre 2011 19h14)

    

Vidéos qui devraient vous intéresser
NEWS LES PLUS LUES (60 MIN)

21:37 Irak: l'EI chassée de la...

21:35 Irak: la destruction de Nimroud par le...

21:22 Sika: la Fondation Gates demande une...

21:17 Genève: la Cour de justice...

20:06 Un mystérieux compte Twitter...

19:44 Alexeï Navalny sort de prison et...

19:09 L'Union africaine entérine...

19:01 Au bord de la faillite, le...

18:56 Métaux précieux:...

18:08 Irak: Les vestiges antiques de Nimrud...

17:39 Couple lesbien béni à...

17:29 Ukraine: Moscou et Berlin veulent plus...

17:20 Le Front al-Nosra confirme le...

17:18 Climat: la France crée une...

17:17 Apple fait son entrée dans le...

17:04 Au bord de la faillite, le...

16:58 Couple lesbien béni à...

16:51 Inde: deuxième lynchage...

16:44 Bourse New York: Wall Street baisse,...