Un regard infiltré dans les coulisses de l'industrie pharmaceutique


PARIS - Les infiltrés, magazine d'investigation en caméra cachée diffusé sur France 2, se penche vendredi sur les laboratoires pharmaceutiques, en particulier sur leur marketing et leurs visiteurs médicaux, ces commerciaux chargés de promouvoir les médicaments.

L'industrie pharmaceutique française réalise près de 50 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel, emploie plus de 110.000 salariés et quelque 150 nouveaux médicaments arrivent sur le marché chaque année.

Des affaires, comme celle du Mediator, ou récemment celles des pilules de 3e et 4e génération et de Diane 35, ont pesé sur l'image du secteur.

Laboratoires pharmaceutiques, un lobby en pleine santé, réalisé par Sophie Bonnet, journaliste à l'agence Capa et diffusé vendred à 22H50 sur France 2, plonge dans le quotidien des médecins et visiteurs médicaux, une profession qui reste très discrète sur les méthodes employées pour faire prescrire les médicaments, selon le commentaire.

Visite de pharmacie, arrêts chez des médecins avec plus ou moins de succès: l'équipe de reportage partage le quotidien d'une tournée de visite médicale, à l'occasion de la présentation d'un nouveau médicament -non nommé- contre le diabète, dans un département d'outre-mer.

Tout est calculé. Nous, notre objectif, c'est de vendre le plus de boîtes possibles, résume une visiteuse médicale.

Le produit a été mal noté par la Haute autorité de santé (HAS), affirme l'enquête. Mais, lors d'une soirée d'information sur le diabète organisée par un spécialiste devant un parterre de médecins, certaines des mises en garde de la HAS ne sont pas répercutées, notent les journalistes.

Une autre équipe en caméra cachée s'introduit dans un congrès de neurologues, théoriquement consacré à une présentation générale sur la prise en charge de cette maladie au cours de laquelle deux médecins vont se succéder pour faire la promotion d'un nouveau traitement, selon le reportage.

Au final, le reportage s'interroge sur des laboratoires qui vendraient les médicaments comme des produits de consommation courante, certains médecins complaisants et une information médicale sous influence.

L'équipe a réalisé un second sujet, plus court, sur les médicaments génériques, dans lequel une journaliste inflitrée se fait passer pour une pharmacienne cherchant à s'installer.

Le sujet met en lumière la pratique de remises, présentées dans le reportage comme frauduleuses, que les fabricants de génériques accordent aux pharmaciens pour distribuer leurs produits.


(©AFP / 21 février 2013 17h48)

    
NEWS LES PLUS LUES (60 MIN)

18:42 Un nouveau millionnaire au tirage du...

18:00 Romandie.com vous souhaite une...

17:58 L'EI revendique un carnage lors...

17:53 Les longs bouchons en direction du...

17:15 [ Sponsor ] Obtenez votre...

17:15 Fusillade de Munich: trois Turcs,...

17:00 Dernières prévisions...

16:56 La fusion Ahold-Delhaize...

16:38 Des drogues saisies après une...

15:45 Migrants: après le putsch,...

15:41 France: 15 blessés dans...

15:18 Plus de 60 morts dans un attentat...

15:10 Fusillade à Munich: Merkel...

14:47 Il marche sur l'autoroute A13 et...

14:22 Trois Turcs, trois Kosovars et un Grec...

14:08 Au moins 20 morts et 160...

14:00 Dernières prévisions...

13:30 MH370: le pilote avait effectué...

13:13 Au moins 87 morts dans de nouvelles...