Visite inédite d'imams de France en Israël et dans les Territoires


TEL AVIV - Une délégation de dix imams et de six responsables d'associations musulmanes de France est arrivée dimanche soir à Tel Aviv pour une visite inédite en Israël et dans les Territoires palestiniens.

C'est une délégation de l'espoir venue délivrer un message de paix, a déclaré à la presse l'imam de Drancy, Hassen Chalghoumi, à son arrivée à l'aéroport international Ben Gourion de Tel Aviv.

L'imam a ajouté qu'il voulait également montrer que l'islam n'avait rien à voir avec Mohamed Merah et que ce voyage démontrait que ce genre d'actes était soutenu par une infime minorité de musulmans.

Mohamed Merah a tué en mars trois parachutistes ainsi que trois écoliers et un enseignant juifs à Toulouse et à Montauban. Il a ensuite été tué lors de l'intervention des policiers dans son appartement.

La visite des imams français, qui a reçu le soutien du ministère français des Affaires étrangères, est une initiative de M. Chalghoumi, qui veut s'inscrire dans la démarche pacifique et humaniste que mène depuis plusieurs années la Conférence des Imams de France, selon un communiqué de cette organisation.

Ali Mohamed Kassim, mufti des Comoriens de France, Salah Attia, président de la communauté égyptienne de France et M'hammed Henniche, secrétaire général de l'Union des associations musulmanes de France, font aussi partie de la délégation, de même que l'écrivain juif français Marek Halter.

Ils sont menacés et critiqués (pour) leur action (...). C'est très courageux car ils sont prêts à risquer leur vie pour une cause qui les dépasse. Ils ne veulent pas que l'islam soit associé à la violence et cette démarche va impressionner tout le monde au Proche-Orient, a déclaré M. Halter.

La délégation, qui doit être reçue par le président Shimon Peres, se recueillera sur les tombes des quatre victimes juives de la tuerie de Toulouse enterrées en Israël et au mémorial de la Shoah de Yad Vashem à Jérusalem.

Elle se rendra également à Jérusalem-Est, le secteur à majorité arabe annexé de la Ville sainte, où elle visitera l'esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l'islam, et le Mur des Lamentations, site sacré du judaïsme.

Lundi, elle doit se rendre à Ramallah, en Cisjordanie, pour rencontrer des responsables palestiniens.


(©AFP / 11 novembre 2012 21h41)

    

Vidéos qui devraient vous intéresser
NEWS LES PLUS LUES (60 MIN)

15:38 La Banque centrale russe sévit...

15:36 Indonésie/présidentielle...

15:32 Quatre Palestiniens tués par...

15:31 Des inquiétudes sur la demande...

15:30 Devises: l'euro accentue son...

15:28 Quatre Palestiniens tués par...

15:18 Deux chefs shebab tués dans un...

15:16 Trois Palestiniens tués par...

15:10 La "Schweiz am Sonntag“...

15:09 [PDF] Police VD : correction...

15:03 Russie: la banque centrale frappe fort...

15:02 USA: rebond plus net que prévu...

15:00 Thaïlande : trois morts dans...

15:00 ABB rachète le...

14:58 Plainte de Colombiens contre Chiquita...

14:50 Alimentaires: le cacao grimpe à...

Ve
Sa
Di
Lu
14 / 28°C
17 / 24°C
15 / 23°C
16 / 22°C