14-Juillet et finale du Mondial: 12.000 forces de l'ordre mobilisées dans Paris et sa région

Paris - Des nuits autour du 14-Juillet, fête nationale française, traditionnellement agitées et la finale du Mondial qui pourrait voir une marée humaine déferler dans ses rues: Paris va vivre un week-end sous haute sécurité avec 12.000 forces de l'ordre mobilisées.

La capitale n'a pas connu une telle conjonction "d'événements d'ampleur" depuis juillet 1998, a rappelé jeudi le préfet de police de la capitale française.

La victoire finale de Zidane et des siens en Coupe du Monde avait alors drainé, le soir du 12 juillet, entre 1 et 1,5 million de personnes sur les Champs-Élysées, la célèbre artère parisienne de deux kilomètres de long, avant que les Bleus victorieux n'y défilent le 13 et les célébrations de la fête nationale le 14.

Pour les 13, 14 et 15 juillet 2018, dans un "contexte de menace terroriste avérée", comme est venue le rappeler l'attaque au couteau qui a fait un mort dans le quartier de l'Opéra le 12 mai, quelque 12.000 membres des forces de l'ordre seront mobilisés. S'y ajouteront 3.000 membres des personnels de secours.

"L'objectif est de garantir un bon déroulement de ces événements (...), que la fête ne soit pas gâchée par des drames", a résumé le préfet de police, Michel Delpuech.

Outre les nuits autour du 14-Juillet, avec leurs feux d'artifice, bals, fêtes mais aussi leurs violences urbaines et troubles à l'ordre public qui mobiliseront dans l'agglomération parisienne quelque 3.000 membres des forces de l'ordre, le défilé pour la fête nationale et le concert suivi d'un spectacle pyrotechnique sur le Champ-de-Mars, vaste jardin public au pied de la Tour Eiffel, seront également hautement sécurisés et contrôlés le 14.

Le lendemain, jour de finale du Mondial France-Croatie (15H00), 4.000 membres des forces de l'ordre répondront également présents.

Une retransmission sur écran géant est prévue dans une "fan zone" sur le Champ-de-Mars, pouvant accueillir 90.000 spectateurs, protégée de barrières et dotée de six accès sécurisés.

A proximité, la tour Eiffel sera fermée dimanche pour raisons de sécurité, a indiqué la direction du monument.

"En cas de victoire de l'équipe de France, la célébration de cette deuxième étoile (symbole du titre mondial sur le maillot, ndlr) donnera lieu à des scènes de liesse et des rassemblements de foule dont nous avons eu un avant-goût" après la demi-finale mardi, a souligné le préfet de police.

Et si victoire il y avait, la circulation devrait également être interdite "dans un vaste périmètre" de l'Ouest parisien, pour ne pas rééditer la cohue de 1998 et l'afflux de voitures vers les Champs-Élysées, qui s'était soldé par trois accidents, dont un mortel.

Mardi, après la victoire des Bleus face à la Belgique, des centaines de milliers de personnes ont célébré sur les Champs. Seules sept interpellations pour des délits mineurs (jets de projectiles sur les forces de l'ordre, vols, outrages, etc.), ont été dénombrées par la préfecture de police.

(©AFP / 12 juillet 2018 16h50)
News les plus lues