Offensive à grande échelle des forces kurdes contre l'EI dans le nord de l'Irak

Erbil (Irak) - Les forces kurdes ont lancé mercredi une offensive à grande échelle contre le groupe extrémiste sunnite Etat islamique (EI) dans le nord de l'Irak, coupant notamment une route reliant deux des principales villes qu'il contrôle dans la région, ont indiqué des responsables.

Le Conseil de sécurité de la région autonome du Kurdistan a affirmé que les peshmergas (forces kurdes) avaient lancé vers 07H00 (04H00 GMT) mercredi une offensive à grande échelle avec le soutien de raids aériens de la coalition internationale anti-jihadistes conduite par les Etats-Unis.

Au cours de cette offensive, ils sont parvenus à couper la route reliant Mossoul, deuxième ville d'Irak et bastion de l'EI, et Tal Afar, une grande localité à l'ouest que les jihadistes contrôlent depuis plusieurs mois, ont indiqué de hauts responsables des services de sécurité kurdes.

La coalition a pour sa part annoncé avoir mené depuis mardi six raids aériens sur le nord de l'Irak -- trois près de la localité de Tal Afar et trois près de la ville de Mossoul -- précisant avoir touché des véhicules, des unités, des bâtiments, des armes lourdes de l'EI ainsi qu'un pont.

Les jihadistes de l'EI se sont emparés depuis juin de vastes régions arabes sunnites du nord de l'Irak lors d'une offensive fulgurante que l'armée n'a pu mettre en échec. Ils ont ensuite avancé vers la région autonome du Kurdistan, plus à l'est.

Mais l'arrivée des jihadistes aux environs d'Erbil, chef-lieu de la région autonome du Kurdistan irakien, a précipité la réponse internationale.

Depuis août, la coalition conduite par les Etats-Unis mène ainsi des frappes aériennes contre les positions de l'EI en Irak, où les troupes kurdes sont parvenues à reprendre du terrain aux jihadistes.

(©AFP / 21 janvier 2015 20h31)
News les plus lues