Sony Mobile annonce 1.000 suppressions d'emplois en Suède

Stockholm - Le géant japonais de l'électronique Sony a annoncé lundi un millier de suppressions d'emplois sur son site de Lund (sud de la Suède) hérité de l'ancien fabricant de téléphones portables Sony-Ericsson, a-t-on appris de source syndicale.

Ce chiffre global a été annoncé aux salariés lundi matin, sans calendrier exact, a indiqué à l'AFP un porte-parole du syndicat des ingénieurs suédois (SI), Lasse Årling.

Aucun porte-parole de Sony Mobile n'était joignable lundi à la mi-journée.

Le syndicat a déploré dans un communiqué une décision tout à fait regrettable.

Sony Mobile est en difficulté face à une concurrence abondante dans les téléphones portables, et le groupe avait annoncé début février qu'il portait à 2.100, contre 1.000 auparavant, son objectif de suppressions d'emplois dans cette activité.

L'objectif était de réduire de 30%, pour tomber aux alentours de 5.000 salariés, les effectifs d'une division qui a enregistré à elle seule une perte de 1,2 milliard de dollars au dernier trimestre 2014.

Sony avait racheté en 2012 les 50% de Sony-Ericsson détenus par l'équipementier en télécoms suédois Ericsson. La marque, connue pour ses téléphones Xperia, n'a pas fait depuis de percée notable sur un marché dominé par le sud-coréen Samsung.

Le japonais cherche actuellement à se concentrer sur des marchés durement rentables comme les composants, les jeux, la musique et le cinéma, et à réduire son exposition à des activités plus volatiles comme les mobiles et les téléviseurs.

hh/jh

SONY

ERICSSON

SAMSUNG ELECTRONICS

(©AFP / 09 mars 2015 12h36)