Ukraine: la consommation de gaz a chuté d'un tiers en 2016

Kiev - La consommation de gaz en Ukraine a baissé de 32,7% en 2016 après des réformes réclamées par le FMI qui ont fait flamber les prix, selon des données publiées lundi par l'opérateur de gazoducs Ukrtransgaz.

A la demande du Fonds monétaire international, Kiev a réduit en 2016 les subventions publiques sur le gaz qui permettaient de maintenir des prix bas pour les ménages et entreprises. Ces subventions héritées de l'époque soviétique représentaient une aide sociale importante mais elles plombaient le budget de l'Etat et encourageaient un manque d'efficacité dans l'utilisation de l'énergie.

De nombreux Ukrainiens ont vu leur facture de gaz doubler ce qui a provoqué des manifestations dans le pays.

L'Ukraine n'importe plus de gaz de Russie depuis 13 mois en raison d'une dispute sur les prix. Les relations entre les deux pays sont au plus bas depuis l'annexion de la Crimée en mars 2014 par Moscou, suivie d'un conflit avec des séparatistes prorusses dans l'Est du pays qui a fait près de 10.000 morts en un peu plus de deux ans.

Une grande partie du gaz importé est acheminée désormais de Slovaquie, et dans une moindre mesure de Hongrie et de Pologne.

Pour certains analystes, la chute de la consommation de gaz n'est pas forcément une bonne nouvelle pour l'économie ukrainienne car elle est aussi un indicateur de la chute de la production industrielle du pays.

Après un effondrement de 6,6% en 2014, puis de 9,9% en 2015, le PIB de l'Ukraine devrait avoir progressé de 1,1% l'an dernier, selon les autorités. Elles tablent sur une croissance de 3% en 2017.

(©AFP / 02 janvier 2017 16h10)