Nucléaire: l'arrêt du réacteur 1 de Flamanville prolongé jusqu'au 11 juin

Flamanville (France) - L'arrêt du réacteur 1 de la centrale nucléaire de Flamanville (Manche), dû à un incident le 9 février, est prolongé jusqu'au 11 juin, a-t-on appris mardi auprès du service communication de la centrale EDF.

Initialement, cette interruption devait prendre fin le 31 mai. Le 31 mars, le délai avait déjà été prolongé de deux mois.

Le réacteur avait été arrêté le 9 février à la suite d'une "détonation" et d'un "départ de feu" dans la salle des machines, une zone non nucléaire. L'incident a entraîné "des dégradations qui nécessitent des interventions qui sont quand même relativement conséquentes", avait admis en mars le directeur de la centrale nucléaire, Stéphane Brasseur.

Le réacteur 2 étant lui arrêté pour maintenance, la centrale de Flamanville ne produit pas d'électricité actuellement.

Un troisième réacteur, de type EPR, est en construction à Flamanville. L'Autorité de sûreté de nucléaire (ASN) a annoncé mardi qu'elle se prononcerait "début juillet" sur la cuve de ce réacteur, une pièce clé sur laquelle des anomalies ont été détectées.

clc-dom/eb

EDF - ELECTRICITE DE FRANCE


(©AFP / 30 mai 2017 14h07)
News les plus lues