Electromobilité: Forsee Power (batteries) se dote d'un nouveau site industriel

Paris - Le fabricant français de systèmes de batteries dédiées au transport Forsee Power a annoncé jeudi la création d'un nouveau site industriel à Chasseneuil, près de Poitiers, ce qui lui permettra de décupler ses capacités de production dès la fin 2018 et de recruter en masse.

"Plus de 100 emplois sont prévus dès cette année et près de 300 d'ici 2021, avant toute extension complémentaire", indique la société dans un communiqué, disant rechercher principalement des techniciens et des ingénieurs en industrialisation.

Les premières équipes devraient commencer à travailler dès juin 2018, souligne l'entreprise, qui avait annoncé fin 2017 l'obtention d'un financement de 55 millions d'euros pour lancer la production en série de ses batteries dites "intelligentes" à destination des transports électriques.

Son nouveau site de 15.000 m^3 sera érigé dans un site proche du Futuroscope, à l'emplacement d'une ancienne usine de pistons pour moteurs diesel que le groupe va moderniser.

Il sera équipé dans un premier temps de trois lignes de production automatisées, permettant de fabriquer l'équivalent de 2.500 batteries de bus électriques par an, détaille le groupe.

"Avec ce nouveau site, Forsee Power se dote de capacités industrielles pour accompagner la transition énergétique des transports publics européens", a déclaré Christophe Gurtner, PDG de Forsee Power, cité dans le communiqué.

Forsee Power s'est spécialisé dans la fabrication de systèmes de batteries au lithium pour les marchés du transport électrique (bus, train, bateau), le stockage stationnaire d'énergie et les batteries portables par exemple pour l'outillage professionnel, les scooters, les vélos ou les équipements médicaux.

Créé en 2011, le fabricant français dispose d'un site de production à Cramayel (Seine-et-Marne).

Il a remporté des contrats de fourniture de batteries auprès de constructeurs de scooters et constructeurs de bus tels que CNHI (Iveco, Heuliez), CaetanoBus au Portugal et Wrightbus au Royaume-Uni.

Forsee Power a déjà consacré plus de 100 millions d'euros à la recherche et développement et déposé environ 80 brevets. Il emploie plus d'une centaine d'ingénieurs.


(©AFP / 29 mars 2018 12h19)