A Tokyo, 16.000 personnes défilent contre le redémarrage des réacteurs nucléaires

Tokyo - Quelque 16.000 personnes ont manifesté mardi à Tokyo contre le projet du gouvernement japonais de redémarrer les réacteurs nucléaires jugés sûrs malgré l'inquiétude de la population traumatisée par la catastrophe atomique de Fukushima.

L'Autorité indépendante de régulation nucléaire, créée dans le sillage du tsunami et de l'accident nucléaire, a récemment donné son feu vert au redémarrage des réacteurs 1 et 2 de la centrale nucléaire de Sendai (sud-ouest).

Le gouvernement a l'intention de relancer les opérations à la centrale de Sendai sans mettre en place de plan anti-catastrophe digne de ce nom, a déclaré au cours de la manifestation le prix Nobel de littérature Kenzaburo Oe, cité par la télévision publique NHK.

La nouvelle ministre japonaise de l'Industrie, Yuko Obuchi, s'est livrée dimanche à la télévision à un difficile plaidoyer en faveur de l'énergie nucléaire, rappelant que depuis l'accident de 2011, le Japon ne produit plus que 6% de l'énergie qu'il consomme, contre 85% aux Etats-Unis et 50% en France.

Les 48 tranches du pays (sans compter les six condamnées de Fukushima Daiichi) sont actuellement arrêtées.

(©AFP / 23 septembre 2014 12h13)

News les plus lues