ADC Therapeutics SA - ADC Therapeutics présente des données actualisées issues d'essais cliniques de nouveaux conjugués anticorps-médicament

L’ADCT-402 (loncastuximab tésirine) continue de démontrer un profil de sécurité et une activité anti-tumorale acceptables chez les patients atteints de lymphome diffus à grandes cellules B récurrent ou réfractaire ; les données d'une étude portant sur 183 patients appuient l'évaluation continue d'un essai pivot de Phase II en cours L’ADCT-301 (camidanlumab tésirine) atteint un taux de réponse global de 86,5 % chez les patients lourdement prétraités atteints de lymphome de Hodgkin ; les données d'une étude portant sur 113 patients appuient des recherches plus poussées dans le cadre d'une étude pivot de Phase II

Données présentées au 60e Congrès annuel de l’American Society of Hematology (ASH)

LAUSANNE, Suisse, 05 déc. 2018 (GLOBE NEWSWIRE) -- ADC Therapeutics, société de découverte et développement de médicaments pour l’oncologie, spécialisée dans la mise au point de conjugués anticorps-médicament (« antibody drug conjugates – ADC ») exclusifs, a présenté les données mises à jour des essais cliniques de Phase I de l’ADCT-402 (loncastuximab tésirine) et l’ADCT-301 (camidanlumab tésirine) dans plusieurs sous-types de lymphome pour les présentations orales et par posters au 60e Congrès annuel de l’American Society of Hematology (ASH) à San Diego.

« Nous sommes encouragés par les profils de sécurité et la forte activité antitumorale mono-agent que nous continuons d’observer dans le premier essai clinique chez l’homme de l’ADCT-402 pour 183 patients et dans l'essai de l'ADCT-301 pour 113 patients », a commenté Jay Feingold, MD, Ph.D., Directeur médical et Vice-président principal de Clinical Development d’ADC Therapeutics. « Les données ADCT-402 actualisées présentées à l’ASH confirment son évaluation continue dans le cadre de notre essai clinique pivot en cours chez des patients atteints de lymphome diffus à grandes cellules B récurrent ou réfractaire. Pour l'ADCT-301, nous disposons désormais des données de dosage pour étayer les recherches ultérieures dans le cadre d'un essai pivot de Phase II prévu chez des patients atteints d'un lymphome de Hodgkin en rechute ou réfractaire, que nous sommes impatients de commencer en 2019. »

Présentations ADCT-402 orales ou par poster à l’ASH

Interim Results from the First-in-Human Clinical Trial of ADCT-402 (Loncastuximab Tesirine), a Novel Pyrrolobenzodiazepine-Based Antibody Drug Conjugate, in Relapsed/Refractory Diffuse Large B-Cell Lymphoma (Résumé 398) Présentation orale : John Radford, MD, FRCP, Manchester Academic Health Centre, The University of Manchester et le Christie NHS Foundation Trust, Manchester (Royaume-Uni)

Les données ont été présentées pour une sous-population de 139 patients évaluables atteints de lymphome diffus à grandes cellules B (DLBCL) récurrent / réfractaire (R/R) qui avaient échoué ou étaient intolérants aux traitements établis. Les patients avaient un âge médian de 63 ans et avaient reçu un nombre médian de trois traitements antérieurs. Les patients ont reçu des doses d’ADCT-402 comprises entre 15 et 200 µg/kg toutes les trois semaines. Le nombre médian de cycles reçus était de deux et la durée médiane de traitement était de 43 jours.

Les points essentiels de la présentation orale comprennent :

L’ADCT-402 a démontré une toxicité gérable chez les patients atteints de DLBCL R/RÀ des doses > 120 µg/kg, le taux de réponse globale (ORR) était de 43,3 % (55/127 patients atteints de DLBCL), soit 23,6 % de réponses complètes et 19,7 % de réponses partiellesÀ des doses > 120 µg/kg, après un suivi médian de 5,5 mois, la durée médiane de la réponse (DoR) n'a pas été atteinte chez les patients ayant obtenu une réponse complète Une étude pivot de Phase II recrute actuellement des patients atteints de DLBCL R/R pour évaluer l'efficacité et l'innocuité de l'ADCT-402 à une dose de 150 µg/kg toutes les trois semaines pendant deux cycles, suivie d'une dose de 75 µg/kg toutes les trois semaines (NCT03589469).

Safety and Efficacy of Adct-402 (Loncastuximab Tesirine), a Novel Antibody Drug Conjugate, in Relapsed/Refractory Follicular Lymphoma and Mantle Cell Lymphoma: Interim Results from the Phase I First-in-Human Study (Résumé 2874)

Présentation par poster : Paolo Caimi, MD, Case Western Reserve University, University Hospitals Cleveland Medical Center, Cleveland (Ohio)

Les données ont été présentées pour un sous-groupe de 29 patients, dont 14 patients atteints de lymphome folliculaire (FL) et 15 patients atteints de lymphome à cellules du manteau (MCL/LCM). L'âge médian des patients FL était de 60,5 ans et l'âge médian des patients MCL/LCM était de 64 ans. Les patients ont reçu des perfusions toutes les trois semaines à des doses allant de 15 à 200 µg/kg. Les patients atteints de FL et de MCL ont reçu respectivement une médiane de trois et deux cycles d'ADCT-402.

Les points essentiels de la présentation par poster comprennent :

L’ADCT-402 a démontré une toxicité gérable chez les patients atteints de FL R/R et MCL R/RChez les patients atteints de FL, l'ORR était de 78,6 % (11/14) et la DoR médiane n'a pas été atteinte après un suivi médian de 11,6 moisChez les patients atteints de MCL, l'ORR était de 46,7 % (7/15) et la DoR médiane n'a pas été atteinte après un suivi médian de 8,7 mois Présentations ADCT-301 orales ou par poster à l’ASH

Phase I Study of ADCT-301 (Camidanlumab Tesirine), a Novel Pyrrolobenzodiazepine-Based Antibody Drug Conjugate, in Relapsed/Refractory Classical Hodgkin Lymphoma (Résumé 928) Présentation orale : Mehdi Hamadani, MD, Division of Hematology and Oncology, Medical College of Wisconsin, Milwaukee, WI

Les données ont été présentées auprès de 67 patients évaluables, lourdement prétraités, atteints de lymphome de Hodgkin classique (HL) en rechute / réfractaire (R/R) qui avaient échoué ou étaient intolérants à tout traitement établi, réputé apporter un bénéfice clinique. L’âge médian des patients était de 38 ans et ils avaient reçu un nombre médian de cinq traitements antérieurs. Les patients ont été traités avec des doses d’ADCT-381 comprises entre 5 et 300 µg/kg. Ils ont effectué une médiane de trois cycles de traitement et la durée médiane du traitement était de 43 jours.

Les points essentiels de la présentation orale comprennent :

L’ADCT-301 a démontré une toxicité gérable chez les patients atteints de HL R/RLes effets indésirables de grade 3 ou 4 les plus fréquents survenus pendant le traitement chez au moins 5 % des patients, quelle que soit leur attribution, à la dose de 45 µg/kg chez 37 patients étaient : éruption maculo-papuleuse (18,9 %), concentration élevée de γ-glutamyltransférase (8,1 %), alanine aminotransférase élevée (8,1 %), taux élevé d'aspartate aminotransférase (2,7 %), anémie (8,1 %) , syndrome de Guillain-Barré / radiculopathie (8,1 %) et augmentation de la lipase (8,1 %)Chez les patients atteints de HL R/R, le traitement par ADCT-301 a atteint un taux de réponse global (ORR) de 86,5 % chez les 37 patients du groupe recevant la dose de 45 µg/kg qui avaient déjà reçu le brentuximab vedotin et dont la plupart avaient échoué avant le traitement par inhibiteur au point de contrôleCes données permettent d'étudier d’une manière plus approfondie la dose de 45 µg/kg d'ADCT-301 dans le cadre d'une étude pivot de Phase II prévue pour démarrer en 2019 ADCT-301 (Camidanlumab Tesirine), a Novel Pyrrolobenzodiazepine-Based CD25-Targeting Antibody Drug Conjugate, in a Phase I Study of Relapsed/Refractory Non-Hodgkin Lymphoma Shows Activity in T-Cell Lymphoma (Résumé 1658) Présentation orale : Graham P. Collins, MB, BS, DPhil, Oxford University Hospitals, NHS Trust, Oxford (Royaume-Uni)

Les données ont été présentées chez 44 patients atteints de lymphome non hodgkinien (LNH) R/R, d'âge médian de 65,5 ans, qui avaient reçu un nombre médian de quatre traitements systémiques antérieurs (y compris une greffe de cellules souches). Parmi ceux-ci, 22 patients appartenaient à un sous-groupe de lymphomes à cellules T. Les patients ont été traités avec des doses d’ADCT-301 comprises entre 3 et 150 µg/kg et avaient reçu un nombre médian de deux cycles. La durée médiane du traitement était de 22 jours.

Parmi les points essentiels de la présentation par poster figurent :

L’ADCT-301 a démontré un profil d'innocuité acceptable au cours de l'augmentation de la doseGlobalement, chez les patients atteints de LNH R/R, le traitement par l’ADCT-301 a atteint un ORR de 31,7 % (13/41) à des doses > 60 µg/kgDans le sous-groupe lymphome à cellules T R/R, la thérapie avec l’ADCT-301 a atteint un ORR de 53,8 % (7/13) dans les groupes de dose de 60 et 80 µg/kgCes données permettent d’approfondir les recherches sur l’ADCT-301 dans le lymphome à cellules T À propos d’ADCT-402L’ADCT-402 (loncastuximab tésirine) est un conjugué anticorps-médicament (CAM) composé d’un anticorps monoclonal humanisé qui se lie au CD19 humain, conjugué à une toxine, le dimère de pyrrolobenzodiazépine (PBD). Une fois lié à une cellule exprimant le CD19, l’ADCT-402 est internalisé dans la cellule où les enzymes libèrent l’ogive à base de PBD. CD19 est une cible qui a été cliniquement validée pour le traitement des tumeurs malignes à cellules B. L’ogive à base de PBD a la capacité de former des liaisons ADN interbrins très cytotoxiques qui arrêtent la division cellulaire et entraînent la mort cellulaire. L’ADCT-402 fait l’objet d’évaluations dans le cadre d’un essai clinique pivot de Phase II chez des patients atteints de lymphome diffus à grandes cellules B récurrent ou réfractaire (LDGC-B ou DLBCL) (NCT03589469). La Food and Drug Administration des États-Unis a octroyé la désignation de médicament orphelin à l’ADCT-402 pour le traitement du LDGC-B (DLBCL) et du lymphome du manteau.

À propos d’ADCT-301L’ADCT-301 (camidanlumab tésirine) est un conjugué anticorps-médicament (ADC/CAM) composé d’un anticorps monoclonal qui se lie à CD25 (HuMax®-TAC, sous licence de Genmab A/S), conjugué à la tésirine de charge utile de dimère de pyrrolobenzodiazépine (PBD). Une fois lié à une cellule exprimant CD25, l’ADCT-301 est internalisé dans la cellule où les enzymes libèrent l’ogive à base de PBD. La libération intra-tumorale de son ogive à base de PBD peut provoquer la mort par observation de cellules tumorales voisines. En outre, l’ogive PBD déclenchera la mort des cellules immunogènes, ce qui renforcera la réponse immunitaire contre les cellules tumorales. L’ADCT-301 est en cours d'évaluation dans le cadre d'essais cliniques de Phases Ia/Ib en cours chez des patients atteints d'un lymphome non-hodgkinien récidivant ou réfractaire (NCT02432235), ainsi que d'un essai clinique de Phase Ib sur des tumeurs solides (NCT03621982). À propos d’ADC TherapeuticsADC Therapeutics SA est une entreprise de découverte et développement de médicaments pour l’oncologie, spécialisée dans la mise au point de conjugués anticorps-médicament (ADC/CAM) exclusifs ciblant les principaux types de malignités hématologiques et de tumeurs solides. Les ADC (CAM) de la Société sont des médicaments biopharmaceutiques hautement ciblés, qui combinent des anticorps monoclonaux spécifiques à des antigènes de surface présents sur des cellules tumorales particulières avec une nouvelle catégorie d’ogives très puissantes à base de pyrrolobenzodiazépine (PBD) via une molécule de liaison chimique. La Société possède plusieurs conjugués anticorps-médicament (ADC) à base de PBD qui sont actuellement étudiés dans des essais cliniques aux États-Unis et en Europe, ainsi qu’un important pipeline d’autres ADC précliniques en cours de développement. ADC Therapeutics entretient d’excellentes relations avec des partenaires de classe mondiale, parmi lesquels AstraZeneca et sa branche mondiale de recherche et développement en biologie, MedImmune. Basée à Lausanne (Biopôle), en Suisse, la société exerce également des activités à Londres, à San Francisco et dans le New Jersey. Pour en savoir plus, consulter www.adctherapeutics.com.

     Contact investisseurs Contact presse UE Contact presse États-UnisDr Chris Martin Alexandre Müller Tony PlohorosPrésident-directeur général Dynamics Group 6 DegreesChris.martin@adctherapeutics.com  amu@dynamicsgroup.ch  tplohoros@6degreespr.com Tél. : +41 (0) 21 653 0200 Tél. : +41 (0) 43 268 3231 Tél. : +1 908-591-2839
News les plus lues