Actares dénonce les rémunérations et le manque de parité chez Swiss Re

Berne (awp) - Actares dénonce chez Swiss Re des rémunérations trop élevées pour la direction, ainsi qu'un manque de représentation féminine au sein de l'organe de surveillance du réassureur. L'association d'actionnaires reconnaît au groupe zurichois une responsabilité entrepreneuriale exemplaire, mais regrette dans une prise de position jeudi que seuls des hommes soient proposés à l'élection dans l'organe de surveillance.

Ces candidatures risquent de faire chuter la part de femmes au conseil à moins d'un quart. Actares appelle en conséquence à s'opposer en assemblée générale vendredi aux dossiers des trois prétendants masculins: Jay Ralph, Joerg Reinhardt et Jacques de Vaucleroy.

Concernant la rémunération des instances dirigeantes, Actares constate que quatre ans après l'acceptation de l'initiative Minder, beaucoup de choses ont été dites et écrites mais peu ont changé au sein des milieux économiques. Swiss Re n'échappe pas à ces critiques et l'association recommande en conséquence aux actionnaires d'opposer leur véto à l'ensemble des propositions touchant aux salaires ou aux bonus, ainsi qu'à la reconduction des administrateurs responsables de l'établissement de la grille de rémunération.

jh/fah

(AWP / 20.04.2017 13h40)
News les plus lues