Algérie: 3 autres islamistes armés tués à l'est d'Alger, 25 depuis le début de l'opération

Alger - Trois islamistes armés ont été tués mercredi par l'armée algérienne, portant à 25 le nombre d'islamistes tués depuis le début mardi d'une opération dans une zone montagneuse à l'est d'Alger où opère la branche locale du groupe Etat islamique (EI).

Trois terroristes ont été abattus (mercredi) matin à 06H30 (05H30 GMT) et deux pistolets mitrailleurs de type kalachnikov ont été récupérés, a indiqué le ministère algérien de la Défense dans un communiqué.

L'armée continuait mercredi de ratisser cette zone de la région de Bouira, à environ 100 km à l'est d'Alger, où elle a tué mardi 22 islamistes armés au premier jour de cette opération de grande envergure, selon la même source.

Une source sécuritaire a confirmé à l'AFP que l'opération se poursuivait mercredi pour neutraliser d'autres membres du groupe armé et retrouver d'éventuels autres cadavres d'islamistes.

Cette opération a été déclenchée à la suite d'informations faisant état de la présence d'un important groupe armé dans cette zone où opèrent des éléments de Jund al-Khilafa, la branche locale de l'EI qui avait décapité en septembre un touriste français.

Des experts de l'Institut de criminologie d'Alger sont en train de procéder à l'identification des islamistes tués, ce qui leur permettra de déterminer avec certitude leur appartenance: Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) ou Jund al-Khilafa, a précisé la même source sécuritaire.

En septembre, des éléments de ce dernier groupe avaient enlevé puis décapité le guide de haute montagne français Hervé Gourdel en Kabylie, une région montagneuse à l'est d'Alger. Ils avaient indiqué agir en représailles à l'engagement de la France aux côtés des Etats-Unis dans les frappes aériennes contre les jihadistes de l'EI en Irak.

L'armée algérienne avait ensuite lancé une importante offensive dans des zones du pays où étaient implantés des maquis de Jund el-Khilafa et d'Aqmi.

Le chef de Jund el-Khilafa, Abdelmalek Gouri, avait été tué fin décembre par l'armée algérienne avec deux membres de son groupe à Issers, à 60 km à l'est d'Alger.

(©AFP / 20 mai 2015 15h42)
News les plus lues