Arrestation d'Abdeslam: un coup important porté à l'organisation terroriste Daech en Europe

Paris - L'arrestation vendredi à Bruxelles de Salah Abdeslam, suspect-clé des attentats de novembre à Paris, est un coup important porté à l'organisation terroriste Daech en Europe, a estimé samedi le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

Les opérations de la semaine écoulée ont permis de mettre hors d'état de nuire plusieurs individus qui ont fait la preuve de leur extrême dangerosité et de leur totale détermination, a-t-il dit au sortir d'un conseil de défense à l'Elysée.

Salah Abdeslam devra répondre de ses actes devant la justice française, a ajouté le ministre.

Personnage clef des attentats les plus meurtriers jamais commis en France, Salah Abdeslam fait l'objet depuis le 24 novembre 2015 d'un mandat d'arrêt européen émis par un juge français, ce qui doit faciliter sa remise à la justice française.

Le mandat d'arrêt européen permet d'éviter la procédure internationale standard, l'extradition, souvent plus lourde et incertaine.

Dans le cadre des procédures ouvertes à la suite des attentats du 13 novembre, dix individus ont été mis en examen, dont deux en France et huit en Belgique, a rappelé Bernard Cazeneuve, précisant que d'autres individus sont encore activement recherchés.

Il a tenu à saluer l'engagement sans failles des autorités belges, en particulier dans la traque de Salah Abdeslam, ainsi que la bonne coopération des services français et belges.

En France, depuis le début de l'année, ce sont déjà 74 individus, en lien avec des activités terroristes, qui ont été interpellés. 37 ont été mis en examen, 28 ont été écroués, a encore dit le ministre de l'Intérieur.

Selon lui, ces résultats constituent, face à un niveau de menace qui reste extrêmement élevé, un encouragement à poursuivre sans relâche nos efforts.

Nous gagnerons la guerre contre le terrorisme en agissant sans trêve ni pause, a-t-il ajouté.

(©AFP / 19 mars 2016 11h55)