Asiana et Korean Air confirment des commandes pour 55 appareils A321neo

SEOUL - Les compagnies sud-coréennes Asiana et Korean Air ont confirmé des commandes d'A321neo passées cette année auprès de l'avionneur européen Airbus, en marge de la visite mercredi du président français François Hollande en Corée du sud.

Ont été signées mardi les commandes de Korean Air pour 30 A321neo pour un montant de 3,4 milliards d'euros et de 25 A321neo chez Asiana pour 2,8 milliards d'euros, selon la liste d'accords publiée à l'issue d'un entretien de M. Hollande avec son homologue Park Geun-Hye à Séoul.

Asiana avait indiqué en février que les appareils, d'une capacité de 180 passagers, seraient livrés entre 2019 et 2025 et remplaceraient des A321-200 vieillissants sur des dessertes intérieures et régionales en Chine et en Asie du sud-est.

Korean Air avait pour sa part annoncé en juin avoir signé des lettres d'intention pour l'acquisition de 30 moyen-courriers Airbus A321neo. C'est la première fois que Korean Air acquiert des monocouloirs d'Airbus.

C'est très significatif pour Airbus. C'est une percée chez Korean Air sur les moyens courriers, s'est félicité le patron de l'avionneur européen, Fabrice Brégier, dans un entretien à l'AFP.

Korean Air avait une flotte complète de 737 et ils ont décidé pour le haut du segment pour ce marché de choisir l'A321neo. Nous récupérons 50% de leur flotte à venir du moyen courrier, a-t-il ajouté.

La présence de l'avionneur en Corée du Sud remonte à 1974, lorsque Korean Air était devenue la première compagnie aérienne non-européenne à acheter des Airbus. Depuis, cette présence s'est développée également sur le plan industriel, la Corée du Sud devenant un maillon important de la chaine d'approvisionnement d'Airbus dans le monde.

(©AFP / 04 novembre 2015 16h26)