Attaque raciste: directeur d'un hebdomadaire condamné en France

Le directeur de la publication de l'hebdomadaire d'extrême droite "Minute" a été condamné jeudi à 10'000 euros (12'060 francs) d'amende par la justice française. Il avait assimilé la ministre de la Justice Christiane Taubira à un singe en "une" de son magazine.

Le parquet de Paris avait requis trois mois de prison avec sursis et 10'000 euros d'amende à son encontre. Sous le titre "Maligne comme un singe, Taubira retrouve la banane", l'hebdomadaire avait publié une photo de la ministre de la Justice en novembre 2013.

Le tribunal correctionnel de Paris a reconnu son directeur, Jean-Marie Molitor, coupable d'injure publique à caractère racial. "A mon sens, les limites de la liberté d'expression n'avaient pas été dépassées dans ce dossier", a réagi son avocat, Me Frédéric Pichon. Il a indiqué qu'il attendait les instructions de son client quant à un éventuel appel.

Un dessinateur a quant à lui été relaxé. Il avait également fait dans "Minute" un lien entre Christiane Taubira et un singe, dans un dessin publié avant la "une" incriminée.

Dans ce dessin, un avocat lançait, aux côtés d'un singe, la larme à l'oeil: "Mon client porte plainte pour avoir été odieusement caricaturé en Madame Taubira!" Le tribunal a considéré qu'il s'agissait d'humour.

Candidate FN condamnée
Cible de nombreuses attaques racistes, Christiane Taubira avait aussi été assimilée à un singe dans un photomontage diffusé sur les réseaux sociaux par une ex-candidate du Front national aux municipales dans les Ardennes.

Anne-Sophie Leclere a été condamnée en juillet par le tribunal de grande instance de Cayenne à neuf mois de prison ferme, 50'000 euros d'amende et cinq ans d'inéligibilité pour avoir publié ce photomontage sur sa page Facebook. Elle a annoncé qu'elle ferait appel.

(ats / 30.10.2014 14h55)