Au moins cinquante-deux morts dans un attentat à Bagdad

Au moins 52 personnes ont été tuées et une cinquantaine blessées mercredi dans un attentat à la voiture piégée ayant visé un marché à Bagdad, selon un dernier bilan. Une attaque revendiquée par l'Etat islamique (EI).

Dans un communiqué mis en ligne sur internet, l'organisation ultraradicale sunnite a indiqué qu'un de ses kamikazes, identifié comme "Abou Souleimane al-Ansari", a fait exploser sa voiture piégée dans le quartier chiite de Sadr City, dans le nord de la capitale.

La majorité des victimes de cette attaque, qui s'est produite près d'un salon de beauté sur un marché animé à l'heure de pointe matinale, seraient des femmes, précise-t-on de sources sanitaire et sécuritaire.

L'agence de presse Amak, qui soutient le groupe Etat islamique (EI), a indiqué que le kamikaze qui se trouvait dans le véhicule piégé visait des miliciens chiites.

Cet attentat s'est produit vers 10h00 locales (09h00 en Suisse). Des attaques similaires ont récemment été revendiquées par le groupe djihadiste Etat islamique (EI), qui s'est emparé en 2014 de larges pans du territoire irakien.

L'organisation ultraradicale sunnite a mené plusieurs attaques meurtrières ces dernières semaines dans le grand Bagdad. Mais elle a perdu du terrain face à l'avancée des forces irakiennes, soutenues par la coalition internationale sous commandement américain.

(ats / 11.05.2016 13h19)