Australie: Total cède 4% de Ichthys (gaz naturel liquéfié) pour 1,6 md USD

Paris - Total a annoncé jeudi céder 4% de sa participation dans Ichthys, un gros projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Australie, pour un montant de 1,6 milliard de dollars.

Le groupe français a signé un accord de cession avec son partenaire japonais Inpex sur le projet, "conformément à sa politique de discipline sur l'allocation de capital", a-t-il précisé dans un communiqué.

Le directeur général exploration-production de Total Arnaud Breuillac a regretté "d'importants dépassements de coûts et de retards" au cours de la phase de construction d'une série de projets GNL en Australie et précisé dans le communiqué que la cession intervenait pour "optimiser" l'allocation du capital de Total.

M. Breuillac a indiqué que l'estimation finale des dépenses d'investissements s'élevait à 45 milliards de dollars, soit 5 milliards de plus que les estimations de 2017.

"Nous restons engagés dans le projet Ichthys avec les 26% d'intérêts qui vont contribuer à notre croissance en 2019 et au delà, aussi bien en termes de production que de cash-flow" (flux de trésorerie), a déclaré Arnaud Breuillac, précisant que "le GNL est un secteur clé pour Total qui est le deuxième acteur privé au monde du secteur avec un portefeuille important de projets à point mort (seuil de rentabilité, NDLR) bas qui doivent encore être lancés".

Total a par ailleurs annoncé que les premières cargaisons de gaz naturel liquéfié, de condensat et de GPL avaient été expédiées entre octobre et novembre 2018, soit un peu plus tard que les prévisions annoncées en juillet dernier après la mise en production du premier puits en mer dans le cadre du projet Ichthys.

A pleine capacité, les installations en mer et les deux trains de l'usine de liquéfaction de gaz à terre devraient produire 8,9 millions de tonnes de GNL par an, destinées au marché asiatique et 100.000 barils de condensats par jour.

mdz/tq/nth

TOTAL

INPEX

(©AFP / 13 décembre 2018 09h04)