Bell réalise une année 2017 solide, portée par l'international

(ajoute détails par régions, contexte)

Zurich (awp) - Le charcutier-traiteur industriel Bell a enregistré des résultats solides en 2017, avec une progression autant au niveau des recettes, notamment à l'international, que de la rentabilité. Après de récentes acquisitions, le groupe bâlois veut continuer sur la voie de la croissance, a-t-il annoncé mardi.

Le chiffre d'affaires s'est étoffé de 5,9% à 3,6 mrd CHF, tandis que le résultat brut d'exploitation (Ebitda) a progressé de 0,9% à 280,6 mio sur l'exercice écoulé. Le bénéfice net a quant à lui pris 5,9% à 106,5 mio, a détaillé Bell dans un communiqué.

Le groupe a non seulement profité des acquisitions effectuées l'année dernière, notamment du fabricant liechtensteinois de produits alimentaires Hilcona, mais également de la croissance en Suisse (+2,8%)- le plus important marché de Bell - ou encore à l'international et particulièrement en Allemagne (+6,9%) et en Pologne.

L'entreprise a dépassé les attentes des analystes à tous les niveaux, surtout pour le profit net qui était anticipé à seulement 102,8 mio CHF.

L'année a aussi été marquée par des difficultés, notamment avec le tourisme d'achat et la concurrence grandissante dans le commerce de détail qui se sont traduits par une stagnation pour les produits de charcuterie. L'entreprise a néanmoins réussi à renforcer ses parts de marché. Les prix des matières premières ont quant à eux mis les marges sous pression.

Comme annoncé mi-janvier, le dividende sera relevé d'un franc à 8 CHF par action.

EMPLETTES EN SÉRIE

La direction n'a pas émis de prévision chiffrée pour la nouvelle année, mais s'attend à ce que les prix des matières premières continuent de reculer. Cela devrait avoir un impact positif sur les marges, en repli à 7,9% en 2017, a assuré la société. Cette dernière s'attend néanmoins à une "vive concurrence" dans le secteur de la vente au détail en Europe.

Bell a réalisé une série d'acquisitions en 2017 qui se sont poursuivies sur le nouvel exercice. La filiale Hilcona a ainsi racheté en janvier 2017 Frostag, spécialisée dans les pâtes et produits végétariens. En avril, il a mis la main sur des sites de production de l'espagnol Nobleza Ibérica. Le groupe a également investi environ 30 mio EUR dans un nouveau site de production en Autriche.

La société rhénane a par contre vendu en avril son réseau de commerces de détail Novak en République tchèque.

Cette année, le groupe a frappé fort en annonçant le rachat du fabricant de soupes et de sauces Hügli pour 443,8 mio CHF. Le prospectus de l'offre doit être publié le 26 février.

al/ol/jh

(AWP / 13.02.2018 08h59)
News les plus lues